5 points à considérer lors de l’achat de votre maison en Espagne

Lors de l’achat d’une maison, il y a de nombreuses variables à prendre en compte et de nombreux calculs à faire. Pour de nombreuses familles, il s’agit de l’investissement le plus important de leur vie. Une dépense qui, dans la plupart des cas, les accompagnera au cours des prochaines décennies.

C’est pourquoi il est essentiel d’établir un plan financier adéquat pour acquérir la maison dont vous avez toujours rêvé. Et oui, nous le savons ; il est difficile de savoir par où commencer. Mais ne vous inquiétez pas, nous vous donnons un bon point de départ à travers les 5 points suivants.

1- Définir un budget approprié

Avant de commencer vos recherches, il est essentiel de savoir le montant de votre financement. Pour ce faire, il ne faut pas oublier que la plupart des entités espagnoles accordent des prêts pour un maximum de 60% de la valeur d’évaluation du bien pour les non résidents. De plus, les experts conseillent de ne pas affecter plus de 35% du revenu total au paiement de crédit mensuel.

2- Prendre en compte les coûts initiaux du crédit

Beaucoup de gens pensent que la seule dépense liée à un prêt est le montant de l’intérêt qu’ils devront payer au cours de leur remboursement. 

Mais c’est FAUX ! L’achat d’un logement implique d’autres dépenses initiales, comme celles du notaire, les frais d’expertise (tasación), les impôts ou les commissions d’agence, entre autres.

Ces dépenses initiales peuvent, dans certains cas, s’élever jusqu’à 10% de la valeur totale du bien. En d’autres termes, vous devez donc disposer d’un peu d’épargne afin que ces dépenses initiales ne deviennent pas une charge.

Contactez-nous pour une estimation gratuite des frais liés à votre achat en fonction de votre projet.

3- Examiner toutes les conditions du prêt

Le prêt est un élément essentiel lors de l’achat d’un logement. C’est un mode de financement qui vous accompagnera pendant de nombreuses années. Pour cette raison, il est essentiel de prêter attention à toutes ses conditions.

Il est donc important de suivre une série de recommandations pour choisir son prêt :

  • Regardez le TAEG (Taux Annualisé Effectif Global) pour comparer deux prêts, car le TAEG recueille toutes les informations et les coûts associés au produit.
  • Évitez d’avoir des clauses plancher ; la clause plancher est une sorte de plafond ou de frein que la banque met sur les intérêts payés sur le prêt hypothécaire afin qu’ils ne soient pas inférieurs à un certain pourcentage.
  • Ils ne doivent pas avoir de commissions, que ce soit pour l’ouverture ou pour le remboursement total ou partiel.
  • Le taux d’intérêt nominal initial (TINI) ne doit pas être plus élevé, ce qui rendrait le prêt plus cher.

4- Vérifiez tous les aspects juridiques

Avant d’acheter une maison ou un appartement, il est essentiel d’analyser tous les aspects juridiques qui relèvent du logement. La première étape consiste à se rendre au Registre de la Propriété pour vérifier la situation juridique du logement en question. S’il a des charges hypothécaires, il est conseillé de vous adresser à un notaire qui établira l’acte public et pourra vous conseiller sur les termes juridiques.

En outre, il est conseillé de tenir compte de votre situation fiscale. Certaines taxes sont communes à tous les biens tandis que d’autres sont applicables en fonction du type de bien. Pour les logements neufs, il faudra payer la TVA. Pour les logements de seconde main, il faudra payer la taxe sur le transfert de propriété (ITP). 

5- Analyser les caractéristiques de la propriété

Il est conseillé d’analyser les caractéristiques du bien à acheter. Parmi elles, nous retrouvons la surface, la distribution ou encore les éventuels bruits ou odeurs des restaurants.

Bien sûr, n’oubliez pas de prendre en compte la zone dans laquelle la maison se trouve. Faites des recherches sur les bus ou métro à proximité, les places de parking disponibles etc.

Nous pouvons vous aider à trouver votre future maison à Valencia, Séville, Malaga et Minorque.

Source : En Naranja