Comment préparer votre achat de résidence secondaire en Espagne ?

L’Espagne est une des destinations phrases des Français : en 2018, plus de 10 millions de touristes français se sont rendus en Espagne pour profiter de leurs vacances. L’Espagne n’attire cependant pas que les touristes. En effet, les côtes littorales de la région séduisent tout autant les acheteurs à la recherche d’une résidence secondaire. Le marché de l’immobilier en France et en Espagne diffère, tout comme la législation foncière. Nous vous proposons ainsi quelques conseils pour préparer au mieux l’achat d’une résidence secondaire en Espagne.

Pourquoi acheter une résidence secondaire en Espagne ?

Vous souhaitez acheter une résidence secondaire, mais pourquoi l’Espagne ? L’Espagne est la destination favorite des Français souhaitant s’expatrier pour de courtes vacances ou des séjours plus longs, principalement grâce à sa proximité avec la France. Le taux d’ensoleillement du territoire se rapproche des 300 jours par an et le coût de la vie est de façon générale moins cher, de l’ordre de 20%.

L’achat d’une résidence secondaire est en plus un investissement intéressant. Il est possible de louer son logement au cours de l’année ou lors de périodes estivales pour rentabiliser le placement effectué. Le marché immobilier en Espagne est très dynamique, spécifiquement dans la capitale administrative Madrid, la capitale culturelle Barcelone et les autres grandes villes du littoral, très prisées de mai à août. Une résidence secondaire peut ainsi représenter plus de possibilités qu’un simple logement utilisé 2 semaines chaque année.

Où acheter votre bien immobilier en Espagne ?

A l’exception de la capitale, Madrid, qui se situe géographiquement au cœur de pays, les autres villes principales d’Espagne se trouvent sur la côte littorale, comme la capitale culturelle Barcelone, Séville, Valence ou encore Bilbao. Ces destinations possèdent l’avantage d’être touristiques en été, et de garder une économie dynamique toute l’année de part la population locale relativement importante (1.95 millions d’habitants en 2019 dans Séville et sa périphérie).

Le marché de l’immobilier est de même moins fragmenté en Espagne. Le prix du mètre carré en moyenne à Barcelone pour un appartement est de 4 750€, contre 2 050€ à Séville. Le prix du mètre carré à Madrid est de 4 170€, loin du prix du mètre carré à Paris qui est plus du double – 11 380€. Il est ainsi possible de trouver un bien immobilier en Espagne même pour un budget plus modeste.

Combien coûte réellement une résidence secondaire en Espagne ?

Le coût de bien immobilier est la première charge financière. Pour financer votre résidence secondaire en Espagne, vous pouvez très bien vous orienter vers un organisme de crédit français en agence ou en ligne – Boursorama Banque & Crédit Mutuel par exemple. Une simulation de prêt immobilier vous permet de calculer le coût de revient final du prêt – taxes incluses – et les mensualités appliquées. Un crédit immobilier nécessite d’être solvable : vous devez posséder la capacité financière de rembourser tous les mois vos mensualités, à partir de votre salaire ou de vos économies. 

Le coût d’une résidence secondaire ne s’arrête pas au prix d’achat du bien immobilier. En effet, la fiscalité espagnole s’applique sur tous biens immobiliers possédés en Espagne. Vous n’êtes pas dans l’obligation de déclarer votre résidence secondaire en Espagne, à partir du moment où votre patrimoine immobilier ne dépasse pas une valeur de 1.3 million d’euros.

Chaque année, vous devrez vous acquitter de l’IBI – Impuesto sobre Bienes Inmuebles – qui est l’équivalent de l’impôt foncier en Espagne. Cet impôt varie en fonction des villes et ne dépasse pas les 2 000€ par an. Si vous souhaitez réaliser la location, vous serez sujet à l’impôt sur le revenu espagnol. En tant que non-résident (moins de 183 jours vécus sur le territoire), ce taux s’élève à 19% sur les revenus de location. En cas de revenu locatif à l’étranger, vous devez aussi les déclarer auprès des impôts français, sans pour autant devoir payer d’impôts sur ces revenus.

Pour conclure, le choix de votre future résidence secondaire s’effectue principalement en fonction de vos critères de destinations et de biens immobiliers. Pour vous accompagner dans votre recherche, vous pouvez faire appel à des professionnels du marché immobilier espagnol.

Vous souhaitez acheter un appartement ou une maison en Espagne ? Contactez-nous !

Source : Arkadia