10 comptes Instagram des artistes urbains les plus connus de Valencia

L’art urbain fait désormais partie de l’identité de Valencia. Le graffiti a conquis cette ville et a réussi à donner un charme particulier à des quartiers comme El Carmen ou El Cabanyal

Vous avez peut-être déjà aperçu ces oeuvres, mais qui se cachent derrières elles ?

David de limón 

Vous pouvez trouver leurs personnages dans n’importe quelle rue de Valence et des villes environnantes. Cet artiste urbain est connu pour reproduire des graffitis ninja particuliers sur n’importe quelle surface. Il est originaire du Barrio del Carmen, c’est donc là que vous trouverez le plus souvent le fruit de son travail.

📷  @daviddelimon

David de limón, artiste urbain de Valencia

La Nena wapa wapa

Les filles qui se sont fait un nom dans l’art urbain de Valencia ne manquent pas. L’une des plus connues est La Nena Wapa Wapa. Ses graffitis représentent généralement des femmes. Sa signature est l’image en noir et blanc d’une femme scandalisée, bien qu’elle réalise des peintures murales de différentes tailles, en noir et en couleur.

De temps en temps, elle fait des graffitis avec d’autres artistes comme David de Limón ou Disneylexia, vous pouvez donc voir des oeuvres communes qui mélangent différents styles.

📷  @lanenawapawapa

La nena wapa wapa, artiste ubrain valencia

Disneylexya

Son style est l’un des plus frappants. Les couleurs et les formes géographiques n’y manquent pas, elles ne passent pas du tout inaperçues. Il réinterprète les anciens mythes avec sa propre mythologie et joue avec le style de différentes cultures comme l’africaine ou l’océanique.

📷  @disneylexya

Disneylexya, artiste urbain valencia

Xolaka

C’est l’auteur des graffitis les plus réalistes que l’on puissent voir à Valencia. Ils sont généralement en noir et blanc et la plupart d’entre eux reflètent les visages de différentes personnes. Derrière Xolaka se trouve Angel, qui est né à L’Alcudia de Crespins et qui a déménagé à Valencia à l’âge de 18 ans.

📷  @Xolaka

Bowy Face

Comme David de Limón, c’est un artiste qui se consacre à la reproduction en noir et blanc du visage gracieux d’un petit chien sur les murs. Vous pouvez le trouver en différentes tailles et dans différents quartiers de Valence.

📷  @bowy_face

Julieta XLF

Ses graffitis sont très colorés et la plupart d’entre eux sont dessinés avec un certain style manga : une fille aux cheveux longs entourée de nature et de fantaisie. Aujourd’hui, Julieta XLF peint de grandes peintures murales sur les façades de différentes villes et villages.

📷   @julieta_xlf

Julieta XLF, artiste urbain valencia

Hyuro

Les graffitis de Hyuro vous invitent à vous arrêter pour les regarder et réfléchir. Ses peintures sont assez réalistes et représentent des scènes de la vie quotidienne dans des tons ternes. Mais également des scènes de dénonciation sociale, un appel à l’attention sur la situation ou le traitement de certaines personnes. Cet artiste est d’origine argentine et vit actuellement à Valencia.

📷  @h_y_u_r_o

Hyuro, artiste urbain valencia

Escif

Si vous voulez voir de quoi est capable ce graffeur, qui travaille depuis plus de 20 ans, il vous suffit de vous rendre au fond de l’IVAM (Institut Valencià d’Art Modern), vous serez sûrement surpris. Comme beaucoup de ses collègues, il est diplômé des Beaux-Arts. Il reflète certaines dénonciations sociales et utilise des tons ternes. C’est lui qui a dessiné la Falla de la place de l’Ayuntamiento de 2020, qui n’aura malheureusement pas été achevée en raison du Covid-19. Artiste de renommée internationale, il expose aussi à l’étranger, notamment à Paris au Palais de Tokyo.

📷  @escif

 

Escif, artiste urbain valencia

DEIH

Ses peintures sont futuristes et fantaisistes, mêlant des figures de personnes à des robots et même des momies. Dans certaines d’entre elles, il capture généralement les couleurs de la galaxie. DEIH peint dans les rues de Valence depuis 1994.

📷   @deih.xlf

Pichiavo

Deux graffeurs se cachent derrière les graffitis signés sous ce pseudonyme. Pichi et Avo peignent ensemble depuis 2007 et ont diffusé leur art non seulement dans les rues de Valence, mais aussi dans celles du monde entier, en passant par Londres, Lisbonne, Athènes etc. Leur style se caractérise par la combinaison de l’esthétique des sculptures classiques avec l’art urbain. Deux mondes qui, à première vue, n’ont rien à voir l’un avec l’autre mais qui, en fin de compte, font tous deux partie de l’art. En 2019, ils ont été choisis pour réaliser la Falla Municipal de Valencia.

📷  @pichiavo

Pichiavo, artiste urbain valencia

Désormais, lorsque vous vous promènerez dans les rues de Valencia, vous pourrez reconnaître certains des meilleurs graffeurs de la région. Pour tout achat de maison ou d’appartement à Valencia, contactez-nous !

Source : Meraviglia