6 conseils pratiques pour acheter un bien en plein déconfinement

La crise du Coronavirus n’a pas ralenti la demande d’achat de logements en Espagne. Selon les données du Centro de Investigaciones Sociológicas (CIS), 9% des espagnols envisagent de changer de logement au mois d’avril.

De nombreuses familles ont réalisé pendant le confinement que leur logement actuel ne répondait pas à leurs besoins, notamment les jeunes et les résidents des grandes villes. 

L’heure est donc aux changements ! Opportunités immobilières, baisse prévisible des prix, nécessité de vendre pour de nombreux propriétaires…

Le portail immobilier Solvia a dévoilé quelques conseils pratiques pour acheter un bien en plein déconfinement, en toute sécurité pour éviter la contagion du virus.

Les agences immobilières organisent depuis quelques semaines des visites avec des futurs acquéreurs, même dans les régions en phase 0 ; tant que la propriété est inhabitée et que les règles de sécurité sont respectées. Retrouvez notre article sur les mesures de sécurité lors des visites.

Les 6 conseils de Solvia pour les futurs acquéreurs :

1- Épargne et financement, clés du budget

La première chose importante avant de se lancer dans un achat immobilier est la détermination du budget. Il faut prendre en compte l’apport personnel et le financement approximatif que vous pourriez obtenir. 

En fonction des dossiers et si vous êtes résident espagnol, les banques en Espagne peuvent accorder des prêts immobiliers d’un montant proche de 80% du prix d’achat du bien ou de la valeur estimée. Il vous faudra donc 20% d’apport personnel et prévoir entre 10 ou 13% en plus, pour couvrir tous les frais relatifs à l’achat. Certaines banques peuvent financer un montant plus élevé, en fonction d’une série de conditions (exemple : avoir un emploi stable).

Consultez notre fiche pratique sur les avantages et inconvénients d’un prêt en Espagne vs France et/ou Belgique.

2- Trouver un crédit immobilier adéquat

Consultez sur internet des comparateurs de prêts en ligne pour obtenir un financement. Le point positif est qu’il n’est pas nécessaire de se déplacer pour déposer un dossier. En effet, vous pouvez faire une demande en ligne pour savoir si l’entité peut vous accorder un prêt. Petit bonus, les taux d’intérêt sont assez faibles.

3- Analyser sa situation économique personnelle

Dès le début de votre projet, posez-vous cette question : puis-je me permettre d’acheter ? L’essentiel est de prendre en compte sa stabilité de l’emploi à court et moyen terme.

“L’analyse des facteurs externes liés au marché est importante, mais la clé pour savoir si le moment est propice à l’achat est d’examiner son contexte économique personnel. Nous sommes dans un moment d’incertitude. Par conséquent, il sera nécessaire d’être proactif et d’évaluer sa stabilité de l’emploi pour les mois à venir”.

4- Déterminer son bien idéal

Il est nécessaire d’évaluer les nouveaux besoins de logement que le confinement a apporté : “il y a beaucoup de besoins qui passaient auparavant au second plan : espaces ouverts, espaces extérieurs tels que terrasses ou balcons, lumière naturelle, efficacité énergétique, matériaux de construction non toxiques…”. Fixez-vous des critères.

5- Comment trouver le bon logement

Une fois que les besoins et le budget approximatif sont déterminés, il est temps de passer à la recherche du bien en mettant à profit des alternatives digitales.

«Afin d’éviter les déplacements inutiles et limiter les risques de contamination, il est conseillé de profiter des outils en ligne qui ont créé une tendance pendant les semaines de confinement (plans 3D des maisons, visites virtuelles, vidéos et photos de bonne qualité…)», explique Solvia.

De plus, il est recommandé de se renseigner préalablement sur le quartier où se trouvent les logements sélectionnés : disponibilité des centres de santé, écoles, magasins, supermarchés, restaurants, parcs, transports en commun…

6- Conseils pour les visites

Après avoir localisé plusieurs biens qui correspondent à vos besoins et à votre budget, il est temps de planifier les visites. Pour éviter les risques de contagion, il est nécessaire de “respecter les mesures d’hygiène et de limiter les visites du même bien pour éviter de futurs déplacements, bien qu’il soit souvent nécessaire de visiter de nombreuses propriétés avant de se lancer”. Pour cette raison, “il sera essentiel de faire attention aux mesures de sécurité imposées et de tirer le meilleur parti de chaque visite”.

Source : Idealista News