14 faits marquants sur l’île de Minorque

Vous connaissez peut-être l’île de Minorque pour ses belles plages, sa biodiversité, son soleil et sa chaleur du mois d’Août ? Mais connaissiez-vous ces 14 faits marquants de cette île ?

1- La mayonnaise a été inventé à Minorque

Lorsque le duc de Richelieu envahit Minorque en 1756 pour prendre le contrôle du port de Mahón, il goûta une sauce, appelée aïoli. De retour en France, celle-ci a été reprise par le cuisinier du duc et est devenue célèbre sous le nom de “mahonnaise”, en référence à la ville de Mahón. Quelques années plus tard, le nom d’origine s’est transformé en “mayonnaise”.

2- Le point commun entre Belle-île-en-mer et Minorque

Le traité de Paris de 1763 met fin à la Guerre de Sept ans qui opposait principalement la Grande-Bretagne et la France. Cet accord rend à la Grande-Bretagne l’île de Minorque qui avait été conquise par les français le 20 Mai 1756. En échange, la France récupère Belle-île-en-mer qui avait elle été envahie par les anglais en 1761. 

Bref, chacun des deux pays se rendent leurs conquêtes respectives et enterrent la hache de guerre.

3- Manuel Valls s’est marié à Minorque 

On ne sait pas si l’ancien Premier Ministre français Manuel Valls est d’abord tombé amoureux de Minorque, ou de sa femme Susana Gallardo. L’histoire dit qu’ils ont eu un coup de foudre respectif devant un coucher de soleil à Minorque… Que ce soit vrai ou non, c’est moins d’un an plus tard qu’ils ont décidés de se marier en septembre 2019 sur cette même île. Pendant 3 jours, Minorque a eu le privilège de recevoir des dizaines d’hommes d’affaires, de politiciens et de célébrités. Il paraîtrait d’ailleurs qu’il choisit même cette destination pour passer de longs confinements en amoureux en cas de pandémie.

Manuel valls et sa femme à minorque

4- Minorque porte bien son nom  

En l’an 123 avant JC, les îles Baléares étaient dominées par l’empire Romain. Cecilio Metelo V était à l’époque le général qui dirigeait la campagne, recevant pour cela le surnom triomphant de « Balearicus ». Les Romains ont donné à l’île le nom de « Balearis Minor« , qui en latin vulgaire s’est ensuite converti en « Minorica », en référence au fait que l’île est plus petite que sa grande soeur Majorque.

5- La Corse est 12 fois plus grande que Minorque

Bénéficiant d’une superficie d’environ 700  km2, Minorque est 12 fois plus petite que la Corse. En effet, cette île française située dans la mer Méditerranée bénéficie d’une superficie de 8.722 km2.

Comparaison de l'île de minorque avec la corse sur une carte

6- Seulement 5,7% de l’île est construit

Minorque est l’île la plus préservée de l’archipel avec 66% de sa superficie qui est protégée. Elle dispose d’une superficie construite de seulement 5.7%. L’île comprend environ 135 habitants par km2 (2018), ce qui est relativement faible. En comparaison, Ibiza est à 232 habitants par km2 et Majorque à 240 habitants par km2

7- Minorque classée réserve de Biosphère par l’UNESCO

Minorque est caractérisée comme un territoire “vert”. Malgré la perpétuelle expansion de l’activité économique, cette île protège et conserve la qualité de ses paysages. Elle abrite des espèces animales et végétales propres à l’île, dont certaines sont en voie d’extinction. Minorque a été déclarée, par l’UNESCO, réserve de Biosphère en 1993 parmi les 400 présentes dans le monde entier (source : http://www.menorcabiosfera.org/). Cela veut tout simplement dire que l’île est reconnue pour allier l’activité humaine et la conservation des ressources naturelles et culturelles. Ce titre, permettant une forte protection environnementale, se base sur plusieurs facteurs. Parmi eux, se trouvent la préservation du littoral (plages et criques intactes), l’utilisation des falaises comme lieux de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux ou encore la diversité des zones naturelles protégées (comme le parc naturel de S’Albufera des Grau).

8- Minorque est une destination “Starlight”

La fondation Starlight a certifié en 2019 l’île de Minorque comme étant une destination touristique exceptionnelle pour la qualité d’observation des étoiles et la protection du ciel nocturne. En complément, l’île a également reçu la reconnaissance de “Réserve Starlight”, une zone naturelle protégée qui s’engage à éliminer la pollution lumineuse (en accord avec la qualification de Réserve Biosphère). Diverses analyses ont révélé des zones de l’île de noirceur maximale, où l’observation des étoiles est exceptionnelle (exemples : l’Albufera de S’Grau et Monte Toro).

9- El Camí de Cavalls fait 4 fois la distance d’un marathon

L’île de Minorque est connue pour son sentier littoral de 186 km de long, appelé el Camí de Cavalls et balisé par le GR 223. Comparé à un marathon (42,195 kilomètres), ce chemin est donc plus de 4 fois supérieur.

D’origine catalane, il signifie “chemin des chevaux” et permet de découvrir les endroits les plus sauvages et inaccessibles de l’île aussi bien à pied, à vélo ou à cheval. Bien indiqué, il se divise en 20 étapes, entre 5 et 10 kilomètres chacune. En outre, ce sentier historique a été construit en 1330 et permettait aux soldats de protéger, à cheval, les côtes minorquines pendant la domination britannique de l’île.

10- El Monte Toro est aussi haut que la Tour Eiffel 

El Monte Toro est le point culminant de l’île de Minorque avec 358 mètres d’altitude, contre 324 mètres de hauteur pour la Tour Eiffel, à Paris. Il est situé au centre de l’île dans la commune d’Es Mercadal. Le temps d’ascension de ce sommet est de 5 minutes en voiture, 30 minutes à vélo (attention aux mollets), et une heure à pied. 

D’en haut, on aperçoit toute l’île, Majorque et on peut même se restaurer sur place. Vous trouverez également le sanctuaire de la Vierge d’El Toro (Santuario de la Virgen de Monte Toro) qui a été construit au XVIIe siècle sur une église gothique. L’entrée est gratuite. Parmi une des nombreuses légendes, ce serait un taureau (toro en espagnol) qui aurait découvert la Vierge.

Monte Toro à Minorque

11- 1.193 kg de sable interceptés par les douanes

Pendant la période estivale il n’est pas rare de voir un touriste emporter avec lui du sable ou des pierres, en guise de souvenirs. Selon le journal El Pais, entre mars et octobre 2016, la sécurité à l’aéroport de Minorque a réquisitionné plus d’une tonne, soit 1.193 kilos, de matériel géologique (sable, pierre…). Mais, cette pratique est interdite car elle peut troubler l’environnement protégé de l’île. 

Minorque se compose de nombreuses plages toutes plus belles les unes que les autres : Cala Macarelleta, Son Saura, Cala Mitjana, Cala Trebalúger, Cala Pregonda, Cavallería, el Pilar… Appréciez leur beauté avec vos yeux et videz vos chaussures avant de reprendre l’avion, cela vous évitera un redressement salé.

Pour savoir sur quelles plages ou calanques laisser vos châteaux de sable, consultez notre article sur Les plus belles plages de Minorque.

12- Le port de Mahón est 50 fois plus long que le Stade de France

Mahón, capitale de Minorque, dispose du plus grand port naturel de la Méditerranée. Également deuxième port d’Europe, sa situation stratégique a entraîné de nombreuses batailles et conquêtes au fil du temps. Il s’étend sur 6 km et est capable d’accueillir les plus grands paquebots du monde. Comparé à la longueur du Stade de France (119 mètres), le port de Mahón est donc 50 fois plus grand

Ce port se compose de 4 îlots

  • Le Lazareto de Mahón : le plus grand des 4 îlots, il était la péninsule de San Felipe et est aujourd’hui un lieu de résidence pour des congrès scientifiques,
  • La isla del Rey : il doit son nom au roi Alphonse III, qui a conquis Minorque en 1287,
  • La isla Pinto : ancien îlot militaire, il n’est plus utilisé aujourd’hui,
  • La isla de la Cuarentena : le plus petit des 4 îlots, ancien lazaret du port, il n’est plus exploité aujourd’hui.

13- Le roi d’Espagne Felipe VI, fan des chaussures de Minorque

Mondialement reconnus, les souliers de Minorque, appelés Abarcas ou Menorquinas sont exportés dans plus de 48 pays. Felipe VI aurait trouvé chaussure à son pied avec le modèle Picasso, qui coûte aux alentours de 55 euros. À l’époque, cette chaussure était utilisée par la population rurale de l’île car elle était solide et adaptable aux sentiers de Minorque. Aujourd’hui, ces chaussures sont toujours fabriquées de manière artisanale avec plusieurs motifs, couleurs et matières.

Felipe VI et sa famille