Réduction de l’IBI et d’autres impôts immobiliers à Madrid

La mairie de Madrid a annoncé une réduction d’impôt (IBI et autres taxes) pour 2021 qui permettra une économie de 107,5 millions d’euros pour les familles et les entreprises de la capitale. Une décision qui va dans le sens inverse de ce que le gouvernement central avait prévu pour les budgets généraux de l’année prochaine.

Une diminution de l’IBI

Selon le conseil, la taxe qui diminuera le plus à partir du 1er janvier prochain est la taxe foncière (IBI), avec un impact de près de 70 millions d’euros sur les foyers madrilènes.

Plus précisément, le conseil d’administration de la municipalité a approuvé la poursuite de la réduction du taux général d’imposition de l’IBI qui avait commencé l’année dernière, pour qu’il atteigne 0,46% en 2021. En 2019, le taux était de 0,51%, et est actuellement de 0,483%. 

« Avec cette réduction, le conseil municipal compense l’effet dit “de présentation” qui augmente le paiement intégral de la taxe de l’IBI par rapport à l’année précédente en raison de l’augmentation de la valeur de la propriété. Grâce à cette mesure, 1,8 million de contribuables madrilènes ne verront pas d’augmentation de leur facture pour l’IBI. Que se serait-il passé pour eux si le taux d’imposition n’avait pas été abaissé ? », questionne le maire. 

« De cette manière, ajoute-t-il, la charge fiscale de la majorité des contribuables de la commune de Madrid est réduite, rapprochant le taux d’imposition de cette taxe du minimum requis par la loi, qui est de 0,4% : un engagement fard qu’avait promis le mandat actuel ». 

En plus, les bonus actuels de réduction de l’IBI pour les familles nombreuses seront maintenus (jusqu’à 90% selon la valeur cadastrale du bien et 50% pour les habitations officiellement protégées pendant les trois périodes fiscales suivant l’octroi de la qualification.

Par contre, les malus fiscaux sur les plus-values ​​sont également maintenus, jusqu’à 95%.

La mairie estime que les familles économiseront environ 40,1 millions d’euros, auxquels s’ajoutent les 35 millions d’euros que les entreprises vont économiser, même s’il précise que dans ce cas la réduction ne se concentre que sur les secteurs les plus touchés par le covid-19.

Bonus pour les entreprises malmenées par le Covid

L’équipe des collectivités locales a décidé « d’étendre un ensemble de primes (réduction de 25% des IBI et IAE) visant à stimuler l’économie et à maintenir l’emploi dans des secteurs gravement touchés par cette pandémie? comme les loisirs, l’hôtellerie, le commerce, le divertissement et la culture. Le bonus bénéficiera à quelques 65 000 titulaires pour l’IBI, tandis que l’IAE rapportera 10,2 millions d’euros de moins à l’Etat cette année pour soulager 16 000 entreprises ».

En plus, Madrid réduira la taxe sur les déchets et sur la taille des terrasses pour les entrepreneurs et les commerçants. L’IAE sera également réduite pour les entreprises qui créent des emplois ou promeuvent les énergies renouvelables (solaire et géothermique par exemple). Le communiqué officiel souligne que cette remise se traduira par une économie de 5,7 millions d’euros pour plus de 118 000 propriétaires de ces entreprises.”

Le conseil a également annoncé qu’il réduirait à nouveau de 100% la redevance des terrasse (redevance pour usage privé ou usage spécial du domaine public local). “Une mesure qui touche les marchés périodiques ou occasionnels (Rastro, marchés de Noël), les étals isolés (étals de châtaignes, glaces, churros, kiosques, étals de fleurs …), les terrasses d’accueil, les cirques, les tombolas, les cinémas d’été et distributeurs de presse libre. Cette exonération de la redevance se traduira par une économie de 11,4 millions pour près de 9 000 entreprises ».

Vous souhaitez acheter une maison ou un appartement à Madrid? Contactez-nous ! Nous répondrons à l’ensemble de vos questions.

Source : Idealista