Blog

Pourquoi les professionnels de l’immobilier en Espagne ont-ils confiance en l’avenir ?

Fruit du travail de 700 professionnels de l’immobilier, l’indice de confiance est un critère fiable pour sélectionner une région où investir en Espagne. Le point avec J’achète en Espagne.

Les professionnels de l’immobilier en Espagne confiants dans l’avenir

Chaque trimestre, l’indice de confiance dans l’immobilier, appelé Índice de Confianza Inmobiliaria, ou iST, est publié par la Sociedad de Tasacn (ST). Rédigé en juillet 2019 au titre du deuxième trimestre 2019, le dernier rapport conforte les investisseurs souhaitant devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement en Espagne. Que disent les derniers résultats publiés en juillet 2019 sur le marché de l’immobilier en Espagne ? Est-ce le moment d’investir en Espagne ? Quelles régions faut-il préférer ? Pourquoi l’indice de confiance dans l’immobilier peut-il servir d’aide à la décision pour tout investisseur ? Explications.

Un indice de confiance dans l’immobilier supérieur à 50 % depuis 2015

Les professionnels de l’immobilier sont confiants dans la solidité et dans l’avenir de leur secteur d’activité. Descendu au plus bas à 30,6 % au 4e trimestre 2012, cet indicateur majeur s’est relevé pour franchir la barre des 50 % au quatrième trimestre 2015. Depuis, l’indice de confiance dans l’immobilier n’est jamais redescendu en dessous de ce seuil. Avec un maximum de 58,5 % atteint au 2e trimestre 2018, il s’établit pour le 2e trimestre 2019 à 55,8 %, de quoi conforter propriétaires actuels et futurs.

Confiance dans l’immobilier : les régions où il faut investir

Il est toutefois important de remarquer des disparités entre les différentes régions autonomes d’Espagne. Tous les professionnels n’ont pas la même confiance en l’avenir du marché de l’immobilier. 4 régions se distinguent par un fort taux de confiance :

  • Le Pays Basque (59,8 %) ;

  • Valence (59,2 %) ;

  • Les Asturies (58,8 %) ;

  • Madrid (58,3 %).

À l’inverse, bien que toujours au-dessus des 50 %, 3 régions sont nettement situées en-dessous de la moyenne. Il s’agit de :

  • Castille-et-León (50,9 %) ;

  • L’Extremadura (51,2 %) ;

  • La Cantabrie (52,6 %).

Comment est calculé l’indice de confiance dans l’immobilier ?

La Sociedad de Tasacn est une société indépendante d’évaluation des biens immobiliers. Exerçant son métier depuis 36 ans, elle a prouvé sa légitimité et s’inscrit comme un acteur majeur du marché de l’immobilier en Espagne. Les tendances du secteur immobilier décrites dans ce document sont basées sur une enquête menée auprès de plus de 700 professionnels de l’immobilier. Dans un souci d’exhaustivité, la population interrogée est répartie sur l’ensemble du territoire espagnol. Chaque enquête est fondée sur ce qui a été ressentit et réalisé sur les trois mois précédents et sur les attentes pour les trois prochains mois.

Plus précisément, l’indice de confiance dans l’immobilier est fondé sur l’évaluation de 7 critères complémentaires :

  • La conjoncture économique de l’Espagne et de ses régions autonomes ;

  • L’évolution des ventes dans le secteur de la promotion immobilière ;

  • L’évolution des ventes de résidences principales ;

  • L’évolution des ventes de résidences secondaires ;

  • L’évolution du nombre de logements en vente ;

  • L’évolution des prix des biens immobiliers ;

  • L’évolution des ventes des locaux commerciaux.

Parmi les critères sur lesquels les professionnels de l’immobilier sont les plus confiants, il est important de remarquer que l’évolution des prix de l’immobilier arrive en tête, suivie de près par l’évolution du nombre de ventes de résidences principales.

Avec 700 professionnels indépendants et 7 critères d’évaluation, l’indice de confiance dans l’immobilier est un critère fiable pour aider à la décision ou conforter un choix d’investissement immobilier. Découvrez d’autres indicateurs pour savoir où investir en Espagne en 2019 grâce à J’achète en Espagne.

On vous rappelle
close slider