De combien la terrasse augmente-t-elle le prix d’un logement ?

Pendant le confinement, les terrasses et les jardins sont devenus l’espace le plus apprécié dans une maison ou un appartement. Qui n’a pas souhaité une terrasse pour prendre un bain de soleil pendant ces longs mois ? Cette volonté est confirmée par l’augmentation des recherches sur les portails immobiliers, mais de combien la terrasse augmente-t-elle le prix des logements ?

Les logements avec terrasse sont plus chers

La recherche de propriétés avec terrasse ou balcon a bondi de 40% pendant l’état d’alerte, selon Fotocasa. Ainsi, le portail prévoit également une augmentation du prix des maisons avec terrasse ou jardin causée par une augmentation de la demande.

La réalité est que le fait d’avoir une terrasse a toujours fait augmenter le prix des logements. Une étude réalisée par le portail immobilier Idealista en 2017, a indiqué que la terrasse augmente de 36% le prix d’un appartement par rapport à des biens similaires sans terrasse.

Dans le cas des logements locatifs, la terrasse augmente également le prix de 15%. En outre, plus un appartement a de mètres de terrasse, plus son prix monte. Les penthouses avec terrasse sont les logements les plus chers d’un immeuble.

Le prix est également influencé par la région où se trouve le bien. Ainsi, par exemple, dans les régions plus froides et pluvieuses où la terrasse peut être utilisée moins de jours, elle n’est pas aussi valorisée que dans les régions où le beau temps permet de profiter de cet espace beaucoup plus longtemps. Lorsque la terrasse ne peut pas être utilisée et n’est pas un élément clé de la maison, on a tendance à la fermer pour ajouter ces mètres au salon ou créer une pièce.

De la mode du balcon à l’utilité de la terrasse

Le goût d’avoir une terrasse dans les maisons a changé au fil des ans. Dans les immeubles résidentiels des années vingt, les balcons et les fenêtres du sol au plafond étaient les éléments prédominants pour profiter de la lumière naturelle. Le balcon ne servait qu’à se pencher, il n’y avait pas de place pour autre chose que quelques pots de fleurs.

Ce n’est que dans les années 1960 et 1970 que des terrasses ont été aménagées dans des immeubles résidentiels. Cependant, au lieu de l’utiliser comme espace extérieur, les gens les ont fermées pour agrandir la maison, surtout dans les petites habitations. Aujourd’hui, l’expérience du confinement a changé ces tendances.

Comment calculer le prix de la terrasse dans une propriété ?

Pour calculer le prix de la terrasse, vous devez tenir compte du mode de calcul de la surface du registre foncier (Catastro) ; le calcul des mètres des terrasses et des balcons varie selon qu’ils sont couverts ou non.

  • Lorsque la terrasse est découverte, elle est calculée à 50%, c’est-à-dire que si la maison mesure 100 mètres carrés et la terrasse 40 mètres carrés, la surface totale de la maison est de 120 mètres carrés.
  • Si la terrasse est fermée par trois des quatre murs, elle compte pour 100%. C’est important pour le calcul des taxes et redevances communautaires.

Pour éviter toute confusion, la superficie de la maison et la superficie de la terrasse doivent être précisées dans les actes, sans ajouter les mètres carrés de terrasse à la maison. Toutefois, aux fins de l’évaluation du bien, si la terrasse mesure plus de 20% de la surface du bien, elle est évaluée séparément du bien.

Mieux vaut un rez-de-chaussée avec jardin ou un étage avec terrasse ?

Les logements situés au rez-de-chaussée d’un immeuble ont toujours été moins chers, mais leur valeur change lorsqu’ils disposent d’un jardin. Dans ce cas, la surface du jardin est prise en compte et un coefficient est appliqué par rapport à la surface de la maison, de sorte que plus le jardin est grand, plus le pourcentage appliqué est faible.

Il en résulte que le rez-de-chaussée avec jardin est 5% plus cher que le même logement dans les étages supérieurs.

Lorsqu’il s’agit d’un patio, il est considéré comme une zone commune dont peut profiter le propriétaire de la maison. Par conséquent, vous ne pouvez pas installer des auvents ou des clôtures sans l’accord de la communauté.

Il faut savoir qu’un appartement en rez-de-chaussée est plus bruyant et moins éclairé qu’un appartement du dernier étage, mais il présente l’avantage d’avoir plus d’espace extérieur à usage privé qu’une terrasse d’un étage.

Nous sommes présents à Valencia, Séville, Malaga, Barcelone et Minorque ! Contactez-nous !

Source : En Naranja