Conseils de réduction plus-value en Espagne

picto agence immobilière valence

Vous êtes redevable d’une plus-value immobilière? Découvrez comment diminuer, voire annuler totalement cette imposition.

5 conseils pour réduire l’imposition d’une vente immobilière

Vous souhaitez vendre votre maison ou votre appartement en Espagne ? Vous êtes alors redevable de l’impôt sur les plus-values immobilières, à ne pas confondre avec un des impôts municipaux calculé sur la durée de détention d’un logement, indépendamment de son prix de marché.

Toutefois, il existe de nombreux cas permettant d’en être exonéré ou d’en réduire drastiquement le montant.

Voici nos conseils d’experts immobilier en Espagne, pour optimiser votre fiscalité :

Conseils plue-value immobilière Espagne

1. Exonération pour les résidents de plus de 65 ans

Il est possible d’être totalement exonéré de plus-value lors d’une cession immobilière. Pour cela, deux conditions doivent être réunies :

– Être âgé de plus de 65 ans et vendre sa résidence principale, également appelée vivienda habitual, et,

– habiter depuis a minima 3 années.

Bon à savoir : si un couple vend une maison ou un appartement et qu’un des deux propriétaires a moins de 65 ans, il doit s’acquitter de sa part de la plus-value immobilière.

2. Réduction d’impôt pour un réinvestissement

Vous avez moins de 65 ans ? Alors cette option peut vous permettre de réaliser des économies substantielles sur le montant de votre imposition. En effet, si la somme perçue grâce à la vente immobilière est réinvestie dans l’achat d’une résidence principale située en Espagne ou un pays voisin de l’Union européenne, il est possible d’obtenir une réduction de la plus-value immobilière.

Ce nouvel achat doit toutefois intervenir dans les 2 ans suivant la vente et le bien vendu doit avoir été occupé durant au moins 3 années, à titre de résidence principale.

3. Achat immobilier réalisé entre mai et décembre 2012

Afin d’encourager l’investissement immobilier, tous les achats réalisés pendant la période de mai à décembre 2012 ont bénéficié d’une mesure particulière. Un décret a ainsi été prononcé accordant une réduction de 50 % du montant de la plus-value pour les habitations acquises durant cette période.

4. Vente réalisée en viager

Le bien que vous détenez en Espagne n’est pas votre résidence principale ? Dans ce cas, cette possibilité s’offre à vous. Tous les contribuables résidents espagnols de plus de 65 ans peuvent être totalement exonérés de fiscalité sur la vente réalisée lorsque la cession est réalisée en viager pour un montant maximal de 240 000 €.

5. Déduction des frais d’achat

Il est possible de minorer le montant de la plus-value immobilière grâce à une méthode simple : déduire du prix d’achat l’ensemble des frais liés à l’opération. Il s’agit notamment des impôts réglés à ce moment ainsi que des frais tels que les frais de notaire, d’agence immobilière, de conseil, d’enregistrement, etc.

C’est une astuce bien connue de nos clients qui achètent en Société, mais qui s’applique aussi aux particuliers.

Si vous avez l’intention de vendre votre appartement ou maison en Espagne, tout en bénéficiant de conseils fiscaux, faites appel à nos agences, nos experts se chargeront de la promouvoir de la meilleure des façons, à un public d’acheteurs francophones.

On en discute ?

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.