Qu’est-ce qu’un crédit immobilier inversé ?

picto agence immobilière valence

Vous avez peut-être déjà entendu parler du viager, cette alternative où le vendeur transfère la propriété de son bien en échange du paiement d’un capital initial et du versement d’une rente jusqu’au décès du vendeur. Le capital payé lors de la signature de la vente, appelé « bouquet », ne correspond qu’à une partie de la valeur du bien.

Cependant aujourd’hui, c’est le crédit immobilier inversé que nous allons vous présenter.

C’est un prêt que la banque fait au propriétaire d’un bien. À la différence des prêts normaux, c’est l’établissement qui paie la rente au propriétaire, qui ne perd ni son bien ni son usage, lorsque l’accord est en cours. C’est-à-dire qu’il peut continuer d’y vivre, mais lorsqu’il décède, les héritiers doivent restituer le prêt à la banque.

Ce type de crédit est un produit conçu pour rentabiliser le logement et augmenter les revenus grâce à la retraite.

Pourquoi le crédit immobilier inversé est-il intéressant ?

Types de crédit immobilier inversé

Avantages et bénéfices

Comment et quand se déroule remboursement du crédit immobilier inversé ?

Le crédit immobilier inversé

Pourquoi le crédit immobilier inversé est-il intéressant ?

On dit de l’Espagne que c’est un pays de propriétaires, dans le cas des personnes âgées, cette affirmation est vrai, on note que 89 % des 8 millions de personnes âgées de plus de 65 ans sont propriétaires de leur logement.

Le logement a été l’instrument préféré utilisé par les Espagnols pour rentabiliser leur argent face à la retraite.

En même temps, une des préoccupations des individus est de savoir s’il sera possible de maintenir le même niveau de vie durant la retraite que durant la vie active. Actuellement, la pension de retraite moyenne est de 1.138 euros. Mais, face à l’incertitude de la façon dont les pensions évolueront à l’avenir, il est nécessaire d’avoir d’autres produits pour compléter la pension.

Le logement a servi à augmenter les revenus durant la période de la retraite à travers sa vente. Cependant, ce crédit est un produit financier destiné aux personnes âgées de plus de 65 ans qui permet d’assurer des revenus réguliers (ou d’une seule fois) durant la retraite, utilisant son logement comme garantie du crédit. Le propriétaire ne perd pas le titre de propriété de la maison et peut même la louer.

 

Types de crédit immobilier inversé

Le propriétaire reçoit une rente qui dépend de la valeur du bien et de son âge, prenant en compte que plus il est âgé, plus le revenu perçu est élevé.

Selon la façon de recevoir la rente, ce crédit peut se faire de différentes manières :

  • Le crédit immobilier inversé temporal. La banque verse le montant de l’hypothèque en une fois ou périodiquement. Une date d’échéance est fixée à laquelle le propriétaire doit restituer les fonds. Si l’hypothèque dépasse l’âge estimé de l’opération, elle cesse de percevoir les revenus de l’hypothèque et doit rembourser le prêt.
  • Le crédit immobilier inversé vitalicia. Le propriétaire reçoit une rente pour le reste de sa vie, mais le montant reçu est inférieur au crédit immobilier inversé temporaire. Ce n’est qu’à la mort du propriétaire que les héritiers doivent rembourser le prêt à l’établissement.
  • Le crédit immobilier inversé vitalicia diferida. Combine la rente financière du crédit immobilier inversé avec une rente vitalicia de manière à ce que le propriétaire reçoive d’abord la rente du crédit immobilier inversé, mais s’il survit à la date fixée dans le contrat, il recevra une rente différée.
  • Le crédit immobilier inversé avec rente vitalicia inmediata. Le crédit est consacré au financement d’une rente vitalicia que le client reçoit dès le début. Si le client décède prématurément, les héritiers verseront le capital plus les intérêts accumulés jusqu’au décès, tandis que s’il survit plus longtemps que la date fixée, il touchera la rente vitalicia toute sa vie et continuera à vivre dans sa maison.

Avantages et bénéfices

Il n’exige pas la solvabilité du client, pas plus que des revenus stables, seulement satisfaire à l’exigence de l’âge et avoir un logement en propriété.

Du point de vue fiscal, le crédit inversé a aussi des avantages :

  • Les revenus perçus par le client sont exemptés d’impôts à l’IRPF. En réalité, il ne faut que taxer les rentes vitalicias, mais elles disposent d’un taux d’imposition favorable au client, le taux appliqué dépendant de l’âge, plus celui-ci est élevé, plus le taux appliqué est bas.
  • Elles sont exemptées de l’Impôt des Actes Juridiques Documentés.
  • Ils bénéficient d’une réduction de 90 % des droits d’enregistrement et des frais de notaire, mais l’évaluation du logement est nécessaire pour connaître sa valeur. En général, les dépenses s’ajoutent au montant emprunté.

Comment et quand se déroule le remboursement du crédit immobilier inversé ?

Le propriétaire du bien peut rembourser l’hypothèque à tout moment en rendant l’argent perçu par la banque. Lorsqu’il meurt, ce sont les héritiers qui devront rembourser le capital plus les intérêts convenus pour le remboursement de l’hypothèque. Ils ont un délai d’un an pour rembourser la dette et plusieurs options pour le faire :

  • Payer la dette à la banque et garder le bien
  • Vendre le bien et payer la dette avec l’argent obtenu tout en gardant le surplus
  • Signer un nouveau crédit pour rembourser la dette petit à petit

En résumé, ce crédit est une alternative pour compléter la pension de retraite, dans laquelle la banque verse une rente à intérêt fixe au propriétaire pendant une période déterminée, avec comme garantie le logement.

Source : En Naranja

Des questions ? Contactez-nous !

    J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.