Le marché immobilier du neuf en Espagne

picto agence immobilière valence

Dans un projet d’investissement immobilier, l’une des premières questions à se poser est « Dans quel type de bien investir ? ». Pour cela, il est important de connaître le marché immobilier du neuf. Deux options s’offrent à vous. Acheter un logement existant ou bien avoir recours à de l’immobilier neuf, dit Obra nueva, en Espagne. Les deux solutions ont des avantages et des inconvénients. Dans cet article, nous nous sommes concentrés sur l’immobilier neuf en Espagne, là où notre réseau d’agences immobilières francophones est implanté.

Pourquoi investir dans une Obra nueva ?

S’il est conseillé de s’épauler d’un avocat ou au mieux de recourir au service d’un chasseur immobilier, c’est en partie parce que vices cachés ou constructions non déclarées sont monnaies courantes en Espagne. Malfaçons ou constructions de moyenne ou mauvaise facture font aussi partie des conséquences de la crise de 2008.

Les années qui ont suivies ont profitées aux investisseurs opportunistes. En effet, malgré cette épreuve, certaines régions très touristiques comme La Costa Blanca ont décidé de relancer leurs programmes de construction.

Même si depuis 2016 l’indice des coûts dans le secteur de la construction augmente de 1,41% en moyenne chaque année, le marché de la construction reste intéressant avec un coût de main d’œuvre raisonnable (similaire depuis 2015).

Avec une augmentation du taux de chômage en Espagne et un salaire moyen plus bas (1725€ brut mensuel) que la moyenne européenne (1959€ brut mensuel), le secteur de l’immobilier et en particulier celui du neuf ouvre ses portes aux investisseur étrangers. Les français étant les deuxièmes plus gros investisseurs, après leurs voisins britanniques.

Investir à Valence

Comment investir dans l’immobilier neuf en Espagne ?

Là encore, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour l’achat d’un bien neuf construit et prêt à accueillir ou bien acquérir un terrain vierge afin d’y construire votre maison. Dans les deux cas, une bonne connaissance du marché immobilier neuf en Espagne est nécessaire, car selon les zones, les intérêts changent.

Pour acheter une « Obra nueva » prête à vous accueillir, le processus d’achat n’est pas tout à fait le même que pour un bien classique. En effet certains paramètres diffèrent et les taxes et impôts ne sont pas les mêmes non plus.

Tout d’abord, chaque somme versée (Réservation, Arrhes, etc…) est soumise à l’IVA (TVA espagnole) à hauteur de 10% que vous devrez ajouter à chaque versement. Cependant, en achetant du neuf, vous n’êtes pas soumis à l’ITP, l’impôt sur la transmission de patrimoine en Espagne.

Pour la partie des vérifications avant achat, passer par un avocat ou un service de chasseur vous épargnera une série de démarches plus importante que lors d’un achat classique.

Cependant, faire construire votre bien est la seconde option qui s’offre à vous pour acquérir une « Obra nueva ». Dans ce cas, vous devrez vous procurer toute une liste de documents, qui engagent des frais et par la suite engager la construction par vos propres moyens ou engager un promoteur (Home center sur, Maisa Promociones, etc…). 

Liste des frais liés à l’immobilier neuf en Espagne

Premières démarchesPrix
 Rédaction de l'achat du terrain 500€
 Enregistrement au registre des propriétés (Registro de propiedad) 100€
Phase de constructionPrix
 Si vous passez par un promoteur15 à 40% du prix total du bien

Phase de conception du projet

Prix

 Signature des projets par l'architecte

 150€
 Taxe du permis de construire (Licencia Municipal de Obras) 4% du total du projet d'exécution
 Honoraires de l'Architecte technique(Arquitecto técnico, ou Aparejador)
 30% des honoraires de l'architecte
Documents indispensablesPrix
 Etude Topographique (Estudio Topografico)300 à 400€
 Etude des sols (Estudio Geotécnico)500 à 900€
Etude de Sécurité sur les chantiers (Estudio Basico de Seguridad y Salud)400€
La garantie décennale (Seguro de Garantia Decenal)6000€
Travaux terminésPrix
 Permis de première occupation (Licencia de Primera Ocupación) 175€
 Signature de l'acte authentique (Escrituria de Obra Nueva)
 660€
 Droit de timbre (Impuesto sobre Actos Juridicos Documentados)
 0,5% de la valeur du bien indiquée sur l'acte notarié
 Inscription du bien au Registre de la propriété (Registro de Propriedad)
 260€

Si vous souhaitez comparer un achat immobilier neuf à un bien déjà existant, consultez notre article sur le processus d’achat.

On en discute ?

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.