La couverture maladie des retraités en Espagne

“C’est peut-être encore une idée,
on s’en va vers d’autres plaisirs.

La vie passe et tout a changé,
c’est curieux parfois de vieillir.

Mes parents bientôt seront vieux,
ils s’en vont chaque jour,
plus loin, ces deux amoureux,
qui m’ont mise au monde un jour. “
– France Gall.

retraite espagne

Vous voilà aujourd’hui les-dits parents qui veulent partir un peu plus loin, un peu plus au soleil, pour profiter un peu plus des beaux jours que votre retraite a à vous offrir. 

Et pourquoi pas l’Espagne ? 

Un climat clément toute l’année, à quelques heures de la France ou de la Belgique, et une douceur de vie sans pareil vous accompagneront pendant vos (vieux) jours heureux. Mais qui dit expatriation, dit sécurité !  Partir oui, mais il faut au préalable gérer les quelques démarches administratives liées à votre santé. 

(Retrouvez notre fiche pratique sur la sécurité sociale en Espagne ici)

Avoir une bonne couverture maladie reste donc essentiel si vous souhaitez habiter en Espagne. Mais comment ça marche ? 

Pour la sécurité sociale, il existe deux cas de figure principaux :

picto agence immobilière valence

1/ Vous restez résident français et passez donc moins de la moitié de l’année en Espagne. 

 

  • Dans ce cas, il n’y a pas de démarches particulières à effectuer car vous restez sous le régime de la sécurité sociale français et pouvez conserver votre mutuelle.
     
  • Assurez-vous seulement d’être en possession de votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) qui est gratuite, valable 1 an, et à demander directement à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie.
picto agence immobilière valence

2/ Vous êtes installés en Espagne ou souhaitez vous installer en tant que résident (passer plus de 182 jours dans le pays) mais vous n’avez pas cotisé à la sécurité sociale espagnole.

  • N’ayant pas acquis de droits au regard du régime de sécurité sociale espagnol, vous devez demander le document portable S1 « Inscription en vue de bénéficier de la couverture de l’assurance maladie » (équivalent du formulaire E 121).

    Celui-ci est à solliciter auprès de votre caisse de retraite du régime de base :

Pour le régime général :

CNAV DAE
Service « Offre de soins de santé »
15 avenue Louis Jouhanneau
37078 Tours cedex 02

 

Pour les titulaires d’une pension civile ou militaire de retraite :

Direction spécialisée des finances publiques pour l’étranger
Centre de gestion des retraités
30, rue de Malville
BP 54007
44040 NANTES CEDEX 1

 

Ou à la CMSA et autres, suivant votre statut.

Il est préférable de le demander avant votre départ, mais il pourra toutefois être demandé ultérieurement. 


  • Ce formulaire est individuel et non familial.
    Si des membres de votre famille vous accompagnent et qu’ils sont vos ayants-droit (mineurs), ou conjoint/concubin/partenaire d’un PACS, un document portable S1 doit également être établi pour chacun d’entre eux.

    Afin de permettre la prise en charge par le régime de sécurité sociale local pour le compte de la sécurité sociale française, le document S1 doit être remis à la caisse d’assurance maladie du lieu de votre nouvelle résidence en Espagne, qui examinera si les membres de votre famille revêtent cette qualité au sens de la législation locale.

    (Dans le cas où la qualité de membres de la famille ne leur serait pas reconnue, ils devraient être affiliés directement auprès du régime local, moyennant le versement éventuel de cotisations.)

Attention : Pensez au moins à signaler votre changement d’adresse de résidence à votre caisse d’assurance maladie avant votre départ.

Vous n’entrez pas dans ces deux cas de figure ?

Nous vous conseillons de vous rendre sur le site du CLEISS (Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale). 

C’est un établissement public national, notamment chargé d’informer sur la protection sociale dans un contexte de mobilité internationale. Il est placé sous la double tutelle du ministre chargé de la sécurité sociale et du ministre chargé du budget.

https://www.cleiss.fr/particuliers/partir/retraite/ue-eee-suisse.html

Il répertorie les autres possibilités suivantes : 

  • Vous percevez une pension française mais comptez travailler en Espagne
  • Vous percevez une pension française ET espagnole

Quid de la mutuelle ? 

La sécurité sociale française comme espagnole ne prenant pas en charge les soins dentaires et optiques, il est fortement recommandé de prendre une mutuelle en complément.

En France, il est d’usage de souscrire à une mutuelle qui complète le remboursement des frais, en plus de la Sécurité Sociale (30-70 % généralement).
Certaines mutuelles françaises proposent des formules pour les expatriés, mais nous vous conseillons de passer plutôt par une mutuelle privée espagnole pour ne pas avoir à payer le prix fort.

Mais ici en Espagne, les mutuelles n’ont pas le même rôle. 

Ici, une mutuelle privée représente en fait un système médical à part, une communauté de professionnels de santé et même d’hôpitaux, qui travaillent ensemble en parallèle du système public. Le contrat que celle-ci établie avec le client/patient est également privé, et le montant des cotisations est défini en fonction du niveau de prestations et de soins pouvant être effectués sans frais additionnels. Une liste de professionnels “partenaires” est fournie et le souscripteur doit s’adresser à ces médecins et spécialistes, sinon il ne sera pas remboursé intégralement.
Attention donc de bien vérifier si votre mutuelle a une convention avec tel hôpital ou tel spécialiste, même s’il fait partie d’un hôpital conventionné ! Gardez à l’esprit que ces deux systèmes fonctionnent en parallèle et donc sans transversalité (sauf moyennant un coût supplémentaire).

Néanmoins, les délais d’attente seront souvent moindres en passant par le privé, et vous pouvez vous attendre à des prestations annexes plus “qualitatives” : chambre individuelle en hôpital, délais plus courts, suivi personnalisé.. 
Même si la qualité des soins médicaux et les compétences des médecins restent exactement les mêmes que dans le public. 



Vous avez encore des interrogations sur les démarches à suivre pour venir passer votre retraite en Espagne ? Vous ne retrouvez pas votre situation ci-dessus ? N’hésitez pas à faire directement appel à votre caisse d’assurance maladie. 

Vous avez pour projet de venir vous installer en Espagne ? Contactez nos conseillers : ils vous accompagnent sur toutes les étapes de votre achat immobilier.

On en discute ?

    J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.