Le processus d'achat d'un bien immobilier en Espagne

picto agence immobilière valence

Les démarches pour acheter un bien immobilier en Espagne sont moins complexes qu’en France, et plus rapides. Entre le moment où un acheteur mandate un de nos experts francophones pour lui trouver des biens, et les premières visites (en vidéos), quelques jours suffisent. Les étapes suivantes peuvent durer quelques semaines, si vous les anticipez.

Voici les sept grandes étapes qui jalonnent le chemin vers votre investissement en Espagne :

  1. Obtenir son NIE.
  2. Définir votre budget et le financement.
  3. Trouver le bien qui vous correspond.
  4. Entamer les vérifications juridiques.
  5. Réserver ce bien auprès de l’agence ou du propriétaire (Reserva ou Señal).
  6. Signer le compromis de vente (Contracto de Arras).
  7. Signer l’acte authentique chez le notaire (Escrituria).
Signature processus d'achat d'un bien immobilier en Espagne

Etape 1 – Obtenir son NIE

Être en possession d’un Numéro d’Identification d’Etranger (NIE) est impératif pour rendre possible une transaction immobilière en Espagne. Ce document vous identifie auprès de l’État Espagnol, et vous permettra d’ouvrir un compte bancaire, créer une société, acheter une voiture, ou même faire une commande sur Amazon. Pour tout savoir du NIE, lisez notre article dédié.

Etape 2 – Achat comptant ou emprunt ?

Contrairement à la France, où il est possible d’obtenir un financement à 110 % dans le cadre d’un achat immobilier, en Espagne, vous devrez justifier d’un apport. Si vous n’êtes pas résident Espagnol, les banques Espagnoles vous suivront jusqu’à 60 % du prix du bien. En revanche, si vous devenez résident (en vivant plus de 180 jours par an en Espagne), elles pourront vous financer à hauteur de 80 % du prix du bien. L’épargne est donc primordiale. Selon le type de projet, il peut être intéressant de faire financer votre achat immobilier en Espagne, par une banque de votre pays. En effet, lorsque les taux sont bas, mieux vaut emprunter plutôt que de désinvestir son épargne.


Exemple avec un bien immobilier d’une valeur de 100 000 € :

> Placée à 1 %, cette somme peut rapporter 17 000 € sur une durée de 15 ans.

> Un prêt immobilier à 1,04 % portant sur la même durée coûtera 8 046 €, soit un gain de 8 954 €.

Autre aspect non-négligeable favorisé par le recours à l’emprunt, l’épargne demeure disponible, il sera donc plus facile de faire face à une dépense imprévue.

Etape 3 – Sélection des biens

Pour la recherche de votre futur appartement ou maison en Espagne, vous avez le choix : éplucher les plateformes d’annonces immobilières, ou vous adresser à une agence immobilière francophone, comme celles de notre réseau (Valence, Minorque, Alicante, Barcelone, Malaga…). Cette deuxième option vous permet de gagner du temps et d’éviter les mauvaises surprises. Nos conseillers francophones vous accompagnent de A à Z, la première étape étant la vérification de la faisabilité de votre projet.  Ensuite, seulement, nous signons ensemble un mandat de recherche et affinons vos critères. Pour des raisons pratiques, le chasseur immobilier en charge de vos recherches, vous enverra une vidéo des meilleurs biens trouvés. Il se charge de vérifier l’état général du bien et de l’immeuble (chauffage, isolation, éventuels travaux), et récolte des informations clés comme le montant des charges de copropriété et la taxe foncière. Nos experts connaissent le marché local et peuvent évaluer le prix avec précision, en modérant les prétentions parfois exagérées de certains vendeurs.

Etape 4 – La réservation du bien

En Espagne, pour que votre intention d’achat soit considérée, il faut verser  à l’agence ou au propriétaire du bien, une somme qui peut varier de 1.000€ à 3.000€. En contrepartie, les visites seront bloquées, le temps pour le propriétaire d’accepter l’offre, de rédiger le compromis, et que nos avocats partenaires puissent approfondir leurs vérifications sur la conformité juridique du bien.

Si le montant de votre offre n’est pas acceptée, l’agence vous rembourse l’entièreté dudit montant de réservation.

Etape 5 – Les vérifications juridiques

En Espagne, le rôle du notaire est très différent du reste de nos pays francophones. C’est pour cette raison que l’intervention d’un avocat est nécessaire et indispensable. D’où son importance et son intégration dans nos frais d’agence. Son rôle consiste à vérifier qu’il n’y a pas d’anomalies cachées par le vendeur : dettes, non conformité vis-à-vis de l’urbanisme, faux propriétaires… Si c’est le cas, nous vous en informons.

Certains points peuvent être mis en conformité en quelques semaines, alors que d’autres peuvent durer plusieurs mois. Quoi qu’il en soit, la décision de poursuivre une transaction vous appartient.

Etape 6 – La signature du compromis de vente

Le compromis de vente est un contrat privé établit entre l’acheteur et le vendeur. Un acompte (Communément appelé Arras) pouvant aller jusqu’à 10% du prix de vente et vient généralement officialiser cet accord. Dès lors que les deux parties ont signées ce contrat, le bien est automatiquement retiré du marché et le prix d’achat ne peut plus changer. La signature chez le notaire interviendra en général dans les 30 à 60 jours, suivant cet engagement.

Etape 7 – Signature chez le notaire et remise des clefs

Le grand jour est arrivé ! Vous allez conclure la transaction en signant l’Escritura ou acte authentique. C’est à ce moment que vous réglez la somme due (par virement sur le compte du notaire ou par un chèque de Banque), ainsi que les frais de notaire (environ 1% du prix du bien avec un minimum de 2.000 euros en Espagne.) Ce calcul inclut également les frais de gestion et frais administratifs. L’acheteur (ou son représentant) et le vendeur doivent être présents, lors de la signature.

Une fois l’acte authentique signé, les clefs sont remises. Le notaire est là pour attester le paiement. Le nouvel acte notarié sera alors enregistré au Registro de Propiedad (Registre de propriété), par ses soins ou par le biais d’un cabinet collaborateur.

Maintenant que vous connaissez chaque étape du processus d’un achat immobilier en Espagne, lancez-vous ! Nous vous accompagnons sur plusieurs dizaines de villes et régions comme Valencia, Menorca, Málaga, Denia, Marbella, Jávea, Murcie, Torrevieja, etc…

On en discute ?

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.