Les quartiers de Valence

picto agence immobilière valence

Dans cet article, nos experts immobiliers vous détaillent les quartiers (Barrio) de Valence en Espagne, ville en plein développement. Son hyper-centre qui attire un bon nombre de touristes de part son histoire, n’est pas son seul atout. Focus sur chaque quartier de cette ville, que nous avons choisie pour implanter notre première agence immobilière francophone.

Mise à jour des données sur les prix au m2 en Juillet 2020.

0
Districts
0
Habitants (2019)
0
Quartiers
picto agence immobilière valence

District de la Ciutat Vella

Située au centre de la ville, sur la rive sud des jardins du Turia, Ciutat Vella abrite les principales attractions touristiques de la ville, comme la cathédrale ou les tours Serrano. Mais également les principales institutions gouvernementales et économiques, comme la mairie ou la bourse de Valencia. Quelques 26.000 personnes vivent dans ses 6 quartiers.

El Carmen – 2.224,19€/m2

Très prisé par la jeunesse, ce quartier central du « Vieux Valence » est plein de vie et animé par les commerces, les marchés alimentaires, les restaurants et les bars locaux. Tant sur le plan architectural que culturel, ce quartier a su préserver les traces des différents mouvements qui l’ont animé au fil des époques. Avec les tours de « Serranos », marque de l’époque médiévale, ou encore Notre-Dame de Carmen, construite sous la couronne d’Aragon, le quartier du Carmen est un répertoire de l’histoire du Pays Valencien. L’une des rues les plus majestueuses de ce quartier est la « calle Caballeros », autrefois le lieu de résidence de la noblesse Valencienne partant de la place de la Vierge jusqu’à la place du Tossal, deux emblèmes du vieux Valence. Par conséquent très attractif, c’est un très bon quartier pour réaliser un investissement locatif touristique. Mais au vue de la difficulté, voire de la quasi-impossibilité d’obtenir une licence touristique dans ce quartier là, il est important de vérifier si le bien la possède avant l’achat.

El Mercat – 2.502,53€/m2

Comme son nom l’indique, le quartier du « Mercat » a pendant longtemps été le quartier commercial de la ville. Là encore, riche de son histoire, ce Barrio (quartier) de la vieille ville abritait déjà, durant l’époque musulmane (XIe siècle), l’Alcaiceria, un marché de textiles et de produits de qualité. Quatre siècles plus tard apparaît la mythique bourse de la soie appelée « Lonja de la seda », et ce n’est qu’en 1914 que les constructions du célèbre « Mercat Central » ont débutées. C’est l’édification de ce dernier qui a donné au quartier du Mercat sa dimension commerciale. De nos jours il est aussi réputé comme étant le quartier gourmand de la ville et devient un incontournable pour les touristes qui le visitent.

El Pilar – 2.226,85€/m2

Historiquement réputé pour son industrie de la soie, ses Velluters (artisans travaillant la soie), ont donné ce surnom au quartier. Certains investisseurs pourront avoir l’oeil attiré par certaines annonces d’appartements en vente à bas prix. En effet, la Calle Viana par exemple est déconseillée, réputée pour ses activités de drogue et de prostitution.

La Calle Hospital  est particulièrement agréable est animée. Allez boire un verre au sur la terrasse ensoleillée du Rivendel, d’ailleurs deux serveurs sont Français.

La Seu – 2.651,41€/m2

C’est le quartier le plus vieux de la ville et d’une grande valeur, tant spirituelle que politique, aux yeux de la population. Cela est dû au fait que le quartier de la Seu (le siège en Espagnol) accueille à la fois la Cathédrale de Valence, mais aussi le siège du conseil régional. C’est un quartier que vous traverserez forcément en vous rendant sur la Place de la Vierge (Plaza de la Virgen), ou la Place de la Reine (Plaza de la Reina). C’est aussi l’épicentre de la fête des Fallas au mois de Mars.

Bref, vous l’aurez compris, un achat immobilier dans ce quartier est un investissement sûr. Attention, cependant, ne comptez pas sur une résidence avec parking. Certaines zones piétonnes sont même difficiles d’accès en voiture !

La Xerea – 2.730,37€/m2

Très prisé, et jadis, durant l’époque musulmane, un lieu de foires et de festivals, le quartier de la Xerea réunit beaucoup de critères importants à prendre en compte. L’une des principales caractéristiques de ce quartier est qu’il est le lieu où ont élu demeure bon nombre de Seigneurs ainsi que certaines églises importantes. Proche des jardins de la Turia, bien desservi par les transports et moins animé que son voisin “El Carmen”, ce quartier du centre-ville offre tous les services nécessaires à ses habitants. Forcément, avec de tels atouts et une rareté de l’offre, les prix au mètre carré font partie des plus élevés de la ville.

Sant Francesc – 2.796,92€/m2

Si le quartier de Sant Francesc est le plus peuplé du district, il est aussi le siège du théâtre principal, de l’Ayuntamiento (Hôtel de ville) et de sa place désormais piétonne, où se déroulent notamment les Mascletas, un incontournable de la culture Valencienne. C’est une rue derrière cette place de la mairie que notre agence immobilière de Valencia est implantée. Enfin, ce quartier partage avec son voisin (La Xerea), le statut de prix au mètre carré le plus cher du district.

District de L’Eixample

Les 3 quartiers de l’Eixample forment un triangle presque parfait sur les rives des jardins du fleuve Turia, également proche du centre. Il s’agit d’un territoire qui a été converti en zone d’expansion urbaine typique, caractéristique des autres villes. Ce district a été annexé à Valencia en 1877 avec le reste de la municipalité de Russafa. Il compte environ 45.000 habitants.

Ruzafa – 2.236,77€/m2

C’est le quartier à la mode de la ville, où se mêlent tradition et modernité. Il s’agit de voisins de toujours, de familles, de touristes et d’étudiants… tout cela en un seul endroit. Une grande partie de la vie sociale et culturelle est concentrée ici. L’éventail des restaurants est très large et varié, dont certains très connus comme le bistrot Canalla de Ricard Camarena ou Nozomi. On y trouve également un bon nombre de discothèques, de pubs de toutes sortes et une concentration presque imbattable de bars par habitant.