Les quartiers de Valence

picto agence immobilière valence

Cet article vient compléter celui que nous avons consacré à l’investissement immobilier à Valence. Ici, nos experts immobiliers vous détaillent chaque quartier (Barrios) de cette ville en plein développement. Son hyper-centre qui attire un bon nombre de touristes, de part son histoire, n’est pas son seul atout. Focus sur chaque quartier de cette ville, que nous avons choisi pour implanter notre première agence immobilière francophone.

 

 

District de la Ciutat Vella

Quartier historique de Valence, par excellence, la Ciutat Vella est composée de plusieurs petits quartiers. En immobilier, cette notion est importante car elle détermine le prix au mètre carré d’un bien.

El Carmen :

Très prisé par la jeunesse, ce quartier central du « Vieux Valence » est plein de vie et animé par les commerces, les marchés alimentaires, les restaurants, les bars locaux. Tant sur le plan architectural que culturel, ce quartier a su préserver les traces des différents mouvements qui l’ont animé au fil des époques. Avec les tours de « Serranos », marque de l’époque médiévale, ou encore Notre-Dame de Carmen, construite sous la couronne d’aragon, le quartier du Carmen est un répertoire de l’histoire du Pays valencien. L’une des rues les plus majestueuses de ce quartier est la « calle Caballeros », autrefois le lieu de résidence de la noblesse Valencienne partant de la place de la Vierge jusqu’à la place du Tossal, deux emblèmes du vieux Valence. Par conséquent très attractif, c’est le lieu idéal pour réaliser un investissement locatif touristique. Mais au vue de la difficulté, voire de la quasi-impossibilité d’obtenir une licence touristique dans ce quartier là, il est important de vérifier si le bien la possède bien avant l’achat.

El Mercat :

Comme son nom l’indique, le quartier du « Mercat » a pendant longtemps été le quartier commercial de la ville. Là encore riche de son histoire, ce Barrio de la vieille ville abritait déjà, durant l’époque musulmane (XIe siècle), l’Alcaiceria, un marché de textile et de produits de qualité. Quatre siècles plus tard apparaît la mythique bourse de la soie appelée « Lonja de la seda » et ce n’est qu’en 1914 que les constructions du célèbre « Mercat Central » ont débutées. C’est l’édification de ce dernier qui a donné au quartier du Mercat sa dimension commerciale définitive. De nos jours il est aussi réputé comme étant le quartier gourmand de la ville et devient un incontournable pour les touristes du monde entier.

 

El Pilar:

Historiquement réputé pour son industrie de la soie et ses velluters (artisans), terme qui a donné au quartier le surnom de Velluters, le quartier du Pilar offre un retour au calme en opposition à ses voisins de la Ciutat Vella qui sont beaucoup plus animés. Il est de plus idéalement situé car proche des transports de la Turia et du Jardin Botanique. C’est un quartier offrant, une nouvelle fois, une bonne opportunité pour pratiquer la location touristique.

 

La Seu :

C’est le quartier le plus vieux de la ville et est d’une grande valeur, tant spirituelle que politique, aux yeux de la population. Cela est dû au fait que le quartier de la Seu (le siège en Espagnol) est le quartier qui accueille a la fois la Cathédrale de Valence, mais aussi le siège du gouvernement sans oublier les tribunaux. Il abrite de plus l’un des endroits les plus touristiques de la ville à savoir la Plaza de la Virgen (Place de la Vierge) mais vous permet par la même occasion de profiter d’un calme que l’on ne peut retrouver dans le Carmen.

 

La Xerea :

Très prisé, et jadis, durant l’époque musulmane, un lieu de foires et de festivals, le quartier de la Xerea réunit beaucoup de critères importants à prendre en compte. L’une des principales caractéristiques de ce quartier est qu’il est le lieu où ont élu demeure bon nombre de Seigneurs ainsi que certaines églises importantes. Proche des jardins de la Turia, bien desservi par les transports et moins animé que ses voisins de la Ciutat Vella, ce quartier offre à ses habitants une bonne proximité avec le centre-ville. Forcément, avec de tels atouts et une rareté de l’offre, les prix au mètre carré font partie des plus élevés de la ville.

 

San Francesc :

Si le quartier de San Francesc est le plus peuplé du distrct, il est aussi le siège du théâtre principal, de l’Ajuntamiento (Hôtel de ville) et de sa mythique place où se déroulent notamment les Mascletas, un incontournable de la culture Valencienne. Avec sur son territoire le Parc de la Cultura, dédié à diverses activités culturelle, ainsi que le Palais de Justice, le quartier de Sant Francesc est aussi le plus grand du district de la Ciutat Vella. Ce quartier partage avec son voisin (La Xerea), le statut de prix au mètre carré le plus cher du distrct.

District de L’Eixample

Symbole de la modernité Valencienne, ce district à l’architecture emblématique, n’est pas sans rappeler les grandes avenues Barcelonaises.  On y trouve de grandes enseignes ainsi que certains restaurants tenus par des chefs de renommée comme Ricard Camarena ou Quique Dacosta. Ce quartier, situé au sud du centre historique, est le centre-ville des Valenciens aisés. Le prix au mètre carré est élevé, et les biens sont spacieux. C’est le quartier premium de Valence.

District de l’Extramurs

Le district d’Extarmurs tient son nom de son histoire, car autrefois autrefois exclu des murailles de la ville, il est devenu une porte d’entrée vers le centre historique à travers ses Torres de Quart datant de l’époque médiévale. Avec son emblématique Estacion del Norte (gare principale de Valence) datant du XIXe siècle, le district d’Extramurs est aujourd’hui un district résidentiel offrant un accès direct au centre-ville de Valence. En effet avec des logements construits entre 1900 et 1960, l’investissement dans ce type de bien nécessite pour la plus-part un léger rafraichissement et une adaptation à la faible luminosité.

District de Campanar

Historiquement un ensemble de petits villages derrière le fleuve de la Turia, aujourd’hui devenu un lieu de promenade et de détente, le district de Campanar n’a été intégré à la ville de Valence qu’à la fin du XIXe siècle. N’ayant cessé de se développer, Campanar est aujourd’hui l’un des quartiers qui connait la croissance la plus rapide. Hôte du fameux Bioparc et foyer de bon nombre de famille, il est considéré comme l’une des meilleures zones de la ville à ce jour. Préservé de la vie sulfureuse du centre mais en y gardant un accès rapide et facile, les prix intéressants dans le domaine immobilier causent une certaine rareté de l’offre.

District de Saïda

Avec près de 50.000 habitants, le district de la Saïdia fait partie des plus densément peuplés de Valence. Il s’agit là encore d’une zone très calme en terme d’animation mais il est néanmoins facile et rapide d’accéder au Carmen et autres lieux plus animés. C’est pourquoi bon nombre de familles y ont élu domicilie. Cependant la proximité qu’offre l’est du district (quartier de la Trinitat) avec l’Université permet aux investisseurs de se lancer dans la location étudiante que ce soit à la chambre ou l’appartement tout entier.

District d’El Pla del Real

Le district du Pla del Real, appellation tirée une nouvelle fois de ses origines liées à la royauté, abrite deux incontournables de la ville de Valence. D’une part sa Cité Universitaire qui a prêté son nom au quartier dans lequel elle se situe (Ciutat Universitària) et qui est entourée de logements parfaits pour de la location étudiante. Et d’autre part le mythique stade de football de la Mestalla, domicile du Valencia CF, qui vibre à la voix de ses supporters les soirs de match. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un district vivant et très animé propice à la location étudiante et touristique.

District de l’Olivereta

Suite à une crue exceptionnelle et dévastatrice, pour certaines zones autour de l’ancien fleuve de la Turia, survenue en 1957 beaucoup de personnes ont dû être relogées. Des logements ont été construits en conséquence et en particulier dans le district de l’Olivereta. En effet parmi les 2.500 logements construits à l’occasion, 800 ont été édifié dans le quartier de la Fuensanta, un des cinq quartiers du district. Peu animés à ce jour, ces quartiers constituent une réelle opportunité pour les investisseurs à petit budget d’acquérir un bien immobilier à Valence.

District de Patraix

Faisant partie des premières municipalités à avoir été rattachées à Valence, le district de Patraix fait partie du dernier anneau formant un rempart entre la ville de Valence et la voie rapide ainsi que la voie ferrée. Comptant des quartiers résidentiels paisibles et avec des tarifs bien différents du centre-ville, Patraix offre l’opportunité aux familles et retraités de venir s’installer non-loin de Valence.

District de Jesús

Regroupant cinq quartiers, le district de Jesús est de nature plutôt calme, idéal pour des familles et des retraités bien loin du tumulte du centre-ville. Situé au croisement entre les grands axes ferroviaires et routiers, les prix au mètre carré des logements restent bon marché.

District de Quatre Carreres

Quatre Carreres est de loin le district le plus étendu (11 326 km²) où l’on remarque un grand contraste entre les quartiers qui le définissent. Historiquement connu pour ses plaines maraichères, image conservée par le quartier de la Punta, il a aussi suivi la croissance de la troisième capitale espagnole et ce à travers le quartier d’En Corts qui bénéficie d’une proximité avec l’Eixample. Mais là n’est pas tout car ce district abrite le complexe architectural de La Cité des Arts et des Sciences qui marque le début des jardins de le Turia devient peu à peu l’emblème de la ville de Valence. Avec une telle diversité, les prix évoluent constamment et ce district offre aux différents types d’investisseurs la possibilité de trouver le bien qui leur correspond.

District de Poblats Marítims

Comme son nom l’indique, il s’agit du quartier qui borde la côte Méditerranéenne de Valence. On y trouve le second port de marchandises d’Espagne, les terminaux de Croisière et les premières plages, accessibles très facilement en métro, bus ou vélo depuis le Centre de Valence (à seulement 7km). Cette zone, très dynamique six mois par an, accueille de nombreux restaurants, bars et complexes multiples comme le Marina Beach Club. L’exposition de ce quartier rend les occasions immobilières particulièrement intéressantes (1.505€ /m2), malgré la vigueur du tourisme.

District de Camins Al Grau

Si par le passé le district de Camins al Grau était peu convoité car mal desservi, il est devenu aujourd’hui un secteur populaire tant pour y vivre que pour les touristes. En effet il est maintenant bien alimenté par les transports et est à la fois proche du centre de Valence mais aussi de la plage. Avec ses restaurants et enseignes de qualités, ce district cosmopolite est riche en animation. Bien loin des tarifs élevés que l’on peut trouver dans le centre c’est l’occasion idéale pour de la location touristique.

District d’Algiros

Autrefois zone maraichère et aujourd’hui hôte de l’Universitat Politèchnica, le district d’Algiros vit au rythme de ses étudiants et des familles qui le peuplent. En effet il s’agit de l’un des rares districts où l’on trouve des quartiers recensant plus de locations que de ventes. Avec des prix d’achat moins élevés que dans les autre zones étudiantes, l’opportunité pour les investisseurs de pratiquer la location étudiante n’est que plus grande.

District de Benimaclet

Appartenant au territoire andalou par le passé et reconquis par la suite par Jaime I, le district de Benimaclet a su préserver cet esprit convivial souvent apparenté à une ambiance de village. Animé par ses bars et la vie étudiante, Benimaclet offre de bonnes conditions, tant par le prix que par la qualité de vie, pour investir dans de la location étudiante aux portes de la troisième capitale d’Espagne.

District de Rascanya

Ce district, mis à part le stade de Levante, reste assez calme et peu animé. Sa population cosmopolite en fait un district doté d’une grande richesse culturelle. Loin du centre de Valence, les prix pratiqués dans le domaine immobilier sont très bon marché et peuvent convenir aux petits budgets.

District de Benicalap

Le district de Benicalap a été élu pour accueillir le nouveau stade de football du Valencia CF. Avec des quartiers peu animés et populaires, il bénéficie d’un bon accès aux transports et les prix au mètre carré sont en moyenne bien inférieurs aux quartiers du centre de Valence.

District Pobles del Nord

Bien loin de l’effervescence valencienne, et essentiellement composé de zones maraichères, le district des Pobles del Nord est l’un des plus grand de Valence mais aussi l’un des moins peuplés. En conséquence, les prix de l’immobilier dans cette zone s’en retrouvent sensiblement diminués.

District Pobles de l’Oeste

Là encore éloigné du centre de Valence, ce district se distingue par ses parcs ainsi que ses infrastructures modernes à l’image du palais des congrès dans le quartier de Beniferri. Proche des grands axes et bien desservi par les transports ce secteur se situe à proximité du Lycée Français de Valence.

District Pobles del Sud

Riche du célèbre parc de l’Albufera et de ce que l’on appelle la Camargue Valencienne, ce district a pour maître mot le définissant : Tranquillité. Facile d’accès en véhicule, le district des Pobles del Sud vous permet de bénéficier des joies de la vie valencienne tout en vous offrant l’opportunité de vous évader. Proche de la plage, ce secteur convient aux familles ou aux retraités.

On en discute ?

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.