Les quartiers de Valence

picto agence immobilière valence

Dans cet article, nos experts immobiliers vous détaillent les quartiers (Barrio) de Valence en Espagne, ville en plein développement. Son hyper-centre qui attire un bon nombre de touristes de part son histoire, n’est pas son seul atout. Focus sur chaque quartier de cette ville, que nous avons choisie pour implanter notre première agence immobilière francophone.

Mise à jour des données sur les prix au m2 en Juillet 2020.

0
Districts
0
Habitants (2019)
0
Quartiers
picto agence immobilière valence

District de la Ciutat Vella

Située au centre de la ville, sur la rive sud des jardins du Turia, Ciutat Vella abrite les principales attractions touristiques de la ville, comme la cathédrale ou les tours Serrano. Mais également les principales institutions gouvernementales et économiques, comme la mairie ou la bourse de Valencia. Quelques 26.000 personnes vivent dans ses 6 quartiers.

El Carmen – 2.224,19€/m2

Très prisé par la jeunesse, ce quartier central du « Vieux Valence » est plein de vie et animé par les commerces, les marchés alimentaires, les restaurants et les bars locaux. Tant sur le plan architectural que culturel, ce quartier a su préserver les traces des différents mouvements qui l’ont animé au fil des époques. Avec les tours de « Serranos », marque de l’époque médiévale, ou encore Notre-Dame de Carmen, construite sous la couronne d’Aragon, le quartier du Carmen est un répertoire de l’histoire du Pays Valencien. L’une des rues les plus majestueuses de ce quartier est la « calle Caballeros », autrefois le lieu de résidence de la noblesse Valencienne partant de la place de la Vierge jusqu’à la place du Tossal, deux emblèmes du vieux Valence. Par conséquent très attractif, c’est un très bon quartier pour réaliser un investissement locatif touristique. Mais au vue de la difficulté, voire de la quasi-impossibilité d’obtenir une licence touristique dans ce quartier là, il est important de vérifier si le bien la possède avant l’achat.

El Mercat – 2.502,53€/m2

Comme son nom l’indique, le quartier du « Mercat » a pendant longtemps été le quartier commercial de la ville. Là encore, riche de son histoire, ce Barrio (quartier) de la vieille ville abritait déjà, durant l’époque musulmane (XIe siècle), l’Alcaiceria, un marché de textiles et de produits de qualité. Quatre siècles plus tard apparaît la mythique bourse de la soie appelée « Lonja de la seda », et ce n’est qu’en 1914 que les constructions du célèbre « Mercat Central » ont débutées. C’est l’édification de ce dernier qui a donné au quartier du Mercat sa dimension commerciale. De nos jours il est aussi réputé comme étant le quartier gourmand de la ville et devient un incontournable pour les touristes qui le visitent.

El Pilar – 2.226,85€/m2

Historiquement réputé pour son industrie de la soie, ses Velluters (artisans travaillant la soie), ont donné ce surnom au quartier. Certains investisseurs pourront avoir l’oeil attiré par certaines annonces d’appartements en vente à bas prix. En effet, la Calle Viana par exemple est déconseillée, réputée pour ses activités de drogue et de prostitution.

La Calle Hospital  est particulièrement agréable est animée. Allez boire un verre au sur la terrasse ensoleillée du Rivendel, d’ailleurs deux serveurs sont Français.

La Seu – 2.651,41€/m2

C’est le quartier le plus vieux de la ville et d’une grande valeur, tant spirituelle que politique, aux yeux de la population. Cela est dû au fait que le quartier de la Seu (le siège en Espagnol) accueille à la fois la Cathédrale de Valence, mais aussi le siège du conseil régional. C’est un quartier que vous traverserez forcément en vous rendant sur la Place de la Vierge (Plaza de la Virgen), ou la Place de la Reine (Plaza de la Reina). C’est aussi l’épicentre de la fête des Fallas au mois de Mars.

Bref, vous l’aurez compris, un achat immobilier dans ce quartier est un investissement sûr. Attention, cependant, ne comptez pas sur une résidence avec parking. Certaines zones piétonnes sont même difficiles d’accès en voiture !

La Xerea – 2.730,37€/m2

Très prisé, et jadis, durant l’époque musulmane, un lieu de foires et de festivals, le quartier de la Xerea réunit beaucoup de critères importants à prendre en compte. L’une des principales caractéristiques de ce quartier est qu’il est le lieu où ont élu demeure bon nombre de Seigneurs ainsi que certaines églises importantes. Proche des jardins de la Turia, bien desservi par les transports et moins animé que son voisin “El Carmen”, ce quartier du centre-ville offre tous les services nécessaires à ses habitants. Forcément, avec de tels atouts et une rareté de l’offre, les prix au mètre carré font partie des plus élevés de la ville.

Sant Francesc – 2.796,92€/m2

Si le quartier de Sant Francesc est le plus peuplé du district, il est aussi le siège du théâtre principal, de l’Ayuntamiento (Hôtel de ville) et de sa place désormais piétonne, où se déroulent notamment les Mascletas, un incontournable de la culture Valencienne. C’est une rue derrière cette place de la mairie que notre agence immobilière de Valencia est implantée. Enfin, ce quartier partage avec son voisin (La Xerea), le statut de prix au mètre carré le plus cher du district.

District de L’Eixample

Les 3 quartiers de l’Eixample forment un triangle presque parfait sur les rives des jardins du fleuve Turia, également proche du centre. Il s’agit d’un territoire qui a été converti en zone d’expansion urbaine typique, caractéristique des autres villes. Ce district a été annexé à Valencia en 1877 avec le reste de la municipalité de Russafa. Il compte environ 45.000 habitants.

Ruzafa – 2.236,77€/m2

C’est le quartier à la mode de la ville, où se mêlent tradition et modernité. Il s’agit de voisins de toujours, de familles, de touristes et d’étudiants… tout cela en un seul endroit. Une grande partie de la vie sociale et culturelle est concentrée ici. L’éventail des restaurants est très large et varié, dont certains très connus comme le bistrot Canalla de Ricard Camarena ou Nozomi. On y trouve également un bon nombre de discothèques, de pubs de toutes sortes et une concentration presque imbattable de bars par habitant.

El Pla del Remei – 3.321,06€/m2

Le quartier Pla del Remei s’étend de façon rectangulaire et est bordé par la Calle Colón, la Calle Ruzafa, la Gran Vía del Marqués del Túria et l’Avenida Jacinto Benavente. Ce quartier se distingue par ses bâtiments somptueux dans des styles architecturaux modernistes et rationalistes, avec parfois des touches d’art déco. Vous y trouverez le Mercado de Colón, le joyau moderniste de Valencia qui a été entièrement rénové en 1993. Le patchwork de rues qui composent le quartier comprend la Calle Colón, la principale artère de la ville bordée de magasins, Calle Jorge Juan, avec sa myriade de boutiques de mode, et la Calle Cirilo Amorós, avec des succursales spécialisées dans la décoration d’intérieurs.

Gran Vía – 2.676,36€/m2

Le quartier chic de Gran Vía est une grille de rues parfaitement alignée à l’est du centre ville. Populaire le jour pour ses restaurants et la nuit pour ses clubs, la plupart des Valenciens appellent le quartier « Canovas », d’après la place circulaire qui lui sert d’entrée non officielle.

Le quartier est délimité par la Turia et deux grandes avenues : la Gran Via Marqués del Turia et l’Avenida Regne de Valencia.

Le problème de ce quartier est que toutes les rues se ressemblent et qu’il est difficile de savoir exactement où vous êtes. Les bâtiments ont tous été construits à la même époque, au tournant du 20e siècle, les rues sont toutes bordées d’arbres et de même largeur, et toutes les intersections sont extra-larges et en forme de losange.

District de l’Extramurs

Le district d’Extarmurs tient son nom de son histoire, car autrefois exclu des murailles de la ville, il est devenu une porte d’entrée vers le centre historique à travers ses Torres de Quart datant de l’époque médiévale. Avec son emblématique Estación del Norte (gare principale de Valence) datant du XIXe siècle, le district d’Extramurs est aujourd’hui un district résidentiel offrant un accès direct au centre-ville de Valence. Par ailleurs, avec des logements principalement construits entre 1900 et 1960, l’investissement dans ce type de bien peut nécessiter un léger rafraîchissement.

Extramurs est également considéré comme une extension mais, contrairement au quartier de l’Eixample, sa structure est beaucoup plus fragmentée. Il est situé dans la partie centre-ouest de la ville et compte actuellement quelques 50.000 habitants pour 4 quartiers.

El Botànic – 2.105,17€/m2

La Roqueta – 2.192,37€/m2

La Petxina – 1.709,07€/m2

Arrancapins – 1.839,12€/m2

Ce n’est pas un quartier hipster comme son voisin Ruzafa ou touristique comme El Carmen, mais il conserve l’essence d’un quartier où l’on aimerait vivre. Son idiosyncrasie est basée sur la coexistence de magasins, de vieux bars, des espaces ouverts. C’est une population familière mais en transition vers un changement générationnel entraîné par l’arrivée des jeunes.

District de Campanar

Historiquement un ensemble de petits villages derrière le fleuve de la Turia, aujourd’hui devenu un lieu de promenade et de détente, le district de Campanar n’a été intégré à la ville de Valence qu’à la fin du XIXe siècle. N’ayant cessé de se développer, Campanar est aujourd’hui l’un des quartiers qui connait la croissance la plus rapide. Hôte du fameux Bioparc et foyer de bon nombre de familles, il s’agit d’une zone avant tout résidentielle.

Situé dans la partie occidentale de la capitale du Turia, ce territoire a été annexé à Valencia en 1897 lorsque la capitale a été absorbée par la population de Campanar. Sa population actuelle est d’environ 37.000 habitants.

Campanar – 1.649,57€/m2

Au nord-ouest de Valencia, il y a un endroit où le tumulte de la ville et la circulation cèdent la place à la tranquillité. En effet, le quartier de Campanar a été, pendant de nombreuses années, une zone rurale où la vie était centrée sur l’agriculture. La colonie s’est développée à partir d’un certain nombre de fermes musulmanes. Malgré ce que l’on pourrait penser, le nom du village vient du mot espagnol « campo » (« camp » en Valencia et “champ” en français) – et non du mot « campanario » (clocher en français), car il n’y avait pas d’église à cet endroit avant la construction de l’église de Nuestra Señora de la Misericordia en 1507. En face de l’église, à l’emplacement d’un ancien cimetière, se trouve aujourd’hui la place de l’Església, le centre du quartier (que les Valenciens appellent encore le « vieux village de Campanar »).

Les Tendetes – 1.480,65€/m2

C’est un quartier chaleureux situé au nord-ouest de la ville qui a été identifié comme un ancien quartier de ferme entouré de maïs, de pommes de terre, pins et fleurs. 

Le quartier doit son nom aux coutumes du siècle dernier. La « tenda » de cette époque faisaient référence aux nombreuses tavernes et établissements de la région. Il s’agissait d’humbles boutiques qui attiraient les agriculteurs et les charretiers à s’arrêter pour boire un verre et se reposer un peu.

El Calvari – 1.220,18€/m2

Sant Pau – 2.154,79€/m2

District de la Zaidía

Avec près de 50.000 habitants, le district de la Zaidía fait partie des quartiers les plus denses de Valencia. C’est une zone offrant un excellent rapport qualité-prix entre sa proximité avec le centre et le quartier du Carmen, et ses prix au mètre carré. Par ailleurs, relativement proches des quartiers étudiants de Benimaclet, et des universités bordant l’avenue Blasco Ibañez, il est intéressant d’y acheter un appartement dans un but locatif étudiant. Vous profiterez ainsi de prix au mètre carré plus avantageux sans forcément baisser proportionnellement le montant des loyers.

Le nom du district vient de l’un des palais que le roi Zayd possédait sur le site où le monastère de Zaidía allait plus tard être construit. 

Marxalenes – 1.359,21€/m2

Morverde – 1.545,27€/m2

Trinitat – 1.893,25€/m2

Sant Antoni – 1.386,21€/m2

Tormos – 1.244,59€/m2

District d’El Pla del Real

Le district du Pla del Real, appellation tirée une nouvelle fois de ses origines liées à la royauté, abrite deux incontournables de la ville de Valence. D’une part sa Cité Universitaire qui a prêté son nom au quartier dans lequel elle se situe (Ciutat Universitària) et qui est entourée de logements parfaits pour de la location étudiante. Et d’autre part le mythique stade de football de la Mestalla, domicile du Valencia CF, qui vibre à la voix de ses supporters les soirs de match. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un district vivant et très animé propice à la location étudiante et touristique.

Il compte 32.000 habitants. Il fait partie des districts les plus chers de Valencia.

Exposició – 2.637,91€/m2

Mestalla – 2.057,88€/m2

Jaume Roig – 2.263,48€/m2

Ciutat Universitària – 2.237,11€/m2

District de l’Olivereta

Suite à une crue exceptionnelle et dévastatrice, pour certaines zones autour de l’ancien fleuve de la Turia en 1957, beaucoup de personnes ont dû être relogées. Des hébergements ont été construits en particulier dans le district de l’Olivereta. En effet parmi les 2.500 logements construits à l’occasion, 800 ont été édifiés dans le quartier de la Fuensanta, un des cinq quartiers du district. Peu animés à ce jour, ces quartiers constituent une réelle opportunité pour les investisseurs à petit budget.

Il est composé de 5 quartiers et environ 52.000 habitants y vivent.

Nou Moles – 1.273,06€/m2

Soternes – 1.253,89€/m2

Tres Forques – 1.112,52€/m2

La Fontsanta – 978,60€/m2

La Llum – 1.220,13€/m2

District de Patraix

Le district de Patraix, essentiellement résidentiel, est situé à la périphérie de la ville. Il est bordé au sud par L’Olivereta et à l’ouest de Valencia. Près de 60.000 personnes vivent dans ce district.

Il est divisé en 5 quartiers, disparates les uns des autres, de par leur superficie et leur proximité aux extérieurs de Valence.

Patraix – 1.351,91€/m2

Sant Isidre – 1.221,19€/m2

Vara de Quart – 1.182,93€/m2

Safranar – 1.362,95€/m2

Favara – 1.206,64€/m2

District de Jesús

Regroupant 5 quartiers, le district de Jesús est de nature plutôt calme. Il est idéal pour des familles et des retraités. Loin du tumulte du centre-ville. Situé au croisement entre les grands axes ferroviaires et routiers, les prix au mètre carré des logements restent bon marché.

Il est bordé au nord par le nouveau cours du fleuve Turia et se trouve au sud de la ville. 55.000 personnes vivent dans ses 5 quartiers.

La Raiosa – 1.373,02€/m2

L’Hort de Senabre – 1.182,27€/m2

La Creu Coberta – 1.232,44€/m2

San Marcelino – 1.033,53€/m2

Camí Real – 1.116,00€/m2

District de Quatre Carreres

Quatre Carreres est de loin le district le plus étendu (11.326 km²) où l’on remarque un grand contraste entre les quartiers qui le définissent. Historiquement connu pour ses plaines maraîchères, image conservée par le quartier de la Punta, il a aussi suivi la croissance de la troisième capitale espagnole et ce à travers le quartier d’En Corts qui bénéficie surtout d’une proximité avec Ruzafa... à des prix bien plus attractifs. Ce district abrite aussi le complexe architectural de La Cité des Arts et des Sciences dans les jardins de la Turia, devenu peu à un des monuments phares de la ville de Valence.

Monteolivete – 1.483,40€/m2

Monteolivete est une zone en pleine expansion, où vous pouvez trouver plusieurs points d’intérêt tels que le Museu Faller, la Cité des Arts et des Sciences, et la Cité de la Justice.

En Corts – 1.448,10€/m2

Malilla – 1.517,41€/m2

Fuente de San Luis – 1.193,78€/m2

Na Rovella – 1.279,35€/m2

La Punta – 1.576,52€/m2

Ciudad de las Artes y las Ciencias – 2.290,44€/m2

District de Poblats Marítims

En français le nom de ce quartier signifie « Villages Maritimes« . En effet, il s’agit du district qui borde la côte Méditerranéenne de Valencia. On y trouve deux ports de plaisance, un terminal de croisières et les premières plages, accessibles très facilement en métro, bus ou vélo depuis le Centre de Valence (à seulement 7km). Cette zone, logiquement plus dynamique en été, propose une offre immobilière très variée en fonction de ses 5 quartiers.

C’est le district le plus à l’est de la ville de Valencia. Vous y trouverez la plus grande plage de la ville, la Malvarrosa. Il compte 60.000 habitants.

El Grao – 1.597,46€/m2

Cabañal-Cañamelar – 1.586,17€/m2

Un des quartiers les plus emblématiques de la ville. Bien que certaines zones souffrent d’abandon, c’est un quartier qui se développe progressivement et devient le centre d’attention des jeunes et des touristes de Valencia. Les loyers sont en hausse (ils ne sont plus aussi bon marché qu’auparavant), la proximité de la plage et des zones attractives (comme la Marina Real) ou la résurgence de restaurants et de bars aux vues imprenables donnent vie à ce vieux quartier maritime. Il a été désigné par The Guardian, comme étant l’un des 10 quartiers les plus “cool” d’Europe.

Malvarrosa – 1.637,29€/m2

Beteró – 1.400,17€/m2

Nazaret – 881,57€/m2

District de Camins Al Grau

Si par le passé le district de Camins al Grau était peu convoité car mal desservi, il est devenu aujourd’hui un secteur en pleine évolution. Bien desservi par les transports et à mi-chemin entre le centre de Valencia et la plage, c’est une zone globalement vivante et accueillante. Attention, ici aussi l’offre immobilière varie beaucoup d’un quartier à l’autre.

Limité à l’est par Poblados Marítimos et au sud par la Cité des Arts et des Sciences de Valencia, Camins al Grau est un quartier également résidentiel, à mi-chemin entre le centre ville et le port de plaisance de Valencia. Il compte près de 65.000 habitants.

Ayora – 1.456,29€/m2

Albors – 1.531,56€/m2

La Creu del Grau – 1.572,33€/m2

Camí Fondo – 1.605,74€/m2

Penya-Roja – 2.570,50€/m2

District d’Algirós

Autrefois zone maraîchère et aujourd’hui hôte de l’Universitat Politécnica, le district d’Algirós vit au rythme de ses étudiants et des familles qui l’habitent. En effet, il s’agit de l’un des rares districts où l’on trouve des quartiers recensant plus de locations que de ventes. C’est la zone par excellence pour investir dans de l’immobilier locatif étudiant.

Un autre district valencien dont le nom vient de l’arabe al-zurûb, qui signifie le canal, en raison du fossé de Mestalla qui atteignait le village de Cabañal par un chemin sinueux. Actuellement, le district compte près de 40.000 habitants répartis sur 5 quartiers.

L’Illa Perduda – 1.535,41€/m2

Ciutat Jardí – 1.667,02€/m2

L’Amistat – 1.723,18€/m2

La Bega Baixa – 1.879,31€/m2

La Carrasca – 1.745,42€/m2

District de Benimaclet

Autrefois territoire arabe (le nom de ce district dérive de l’arabe banī Maḫlad, qui signifie « Fils de Majlad »), reconquis par la suite par Jaime I, Benimaclet a su préserver son esprit convivial souvent apparenté à une ambiance de village. Petites maisons colorées, rues piétonnes, terrasses vivantes, vous allez adorer Benimaclet. Particulièrement recherché par les étudiants, vous n’aurez aucun mal à y louer des chambres étudiantes.

Le district actuel de Benimaclet comprend la vieille ville du même nom et les zones qui ont été développées autour de celle-ci. Ses 2 quartiers sont principalement résidentiels et près de 30.000 personnes y vivent.

Benimaclet – 1.672,42€/m2

Un des villages qui a été absorbée par la ville et qui est maintenant l’un des principaux quartiers de Valencia. Ses rues presque toutes piétonnes ont le mérite de vous ramener à cette époque, faisant du quartier un endroit très paisible. Sa proximité avec les universités en fait un lieu de prédilection pour les étudiants, et les prix sont assez bon marché.

Camí de Vera – 1.717,76€/m2

District de Rascanya

Ce district, plutôt populaire, reste assez calme et peu animé. Sa population cosmopolite en fait une zone dotée d’une grande richesse culturelle. Loin du centre de Valence, l’immobilier y est bon marché. C’est un secteur parfait pour les petits budgets.

Son nom dérive également des Arabes, plus précisément de la ferme andalouse de Rascanya, qui était le centre principal de l’un de ses quartiers, Els Orriols. Il compte 55.000 habitants.

Els Orriols – 933,70€/m2

Torrefiel – 1.151,23€/m2

Sant Llorenç – 1.708,26€/m2

District de Benicalap

Le district de Benicalap a été élu pour accueillir le nouveau stade de football du Valencia CF. Avec des quartiers peu animés et populaires, il bénéficie d’un bon accès aux transports et les prix au mètre carré sont en moyenne bien inférieurs aux quartiers du centre de Valence.

C’est l’un des districts les mieux desservis de Valencia, car il borde la Ronda Norte de la ville. Situé à l’ouest de la ville, il compte actuellement 45.000 habitants.

Benicalap – 1.384,57€/m2

Ciutat Fallera – 1.039,20€/m2

District Pobles del Norte

Bien loin de l’effervescence Valencienne, et essentiellement composé de zones maraîchères, le district des Pobles del Nord est l’un des plus grand de Valence mais aussi l’un des moins peuplés. En conséquence, les prix de l’immobilier dans cette zone s’en retrouvent sensiblement diminués.

Poblados del Norte est composé de deux quartiers annexés à la ville de Valencia et d’autres enclaves dispersées au nord de la ville, dans la région de Huerta Norte. 

Benifaraig – 866,67€/m2

Pueblo Nuevo – 925,22€/m2

Carpesa – 991,02€/m2

Casas de Barcena – 932,15€/m2

Mahuella

Masarrochos – 1.416,92€/m2

Borbotó – 771,98€/m2

District Pobles de l’Oeste

Là encore éloigné du centre de Valence, ce district se distingue par ses parcs ainsi que ses infrastructures modernes, à l’image du palais des congrès dans le quartier de Beniferri. Proche des grands axes et bien desservi par les transports ce secteur se situe à proximité du Lycée Français de Valence.

Le district est situé à l’ouest de la ville, déjà annexé aux villes de Burjasot et Paterna. Il compte environs 15.000 habitants.

Benimámet – 1.001,03€/m2

Beniferri – 1.586,17€/m2

District Pobles del Sud

Connu pour le célèbre parc de l’Albufera (« la Camargue Valencienne »), ce secteur a un parfum de pinèdes, de vacances et de crème solaire. Facile d’accès en véhicule, le district des Pobles del Sud convient parfaitement aux retraités ou aux familles souhaitant bénéficier du littoral Valencien.

Environs 20.000 personnes vivent dans ses 8 quartiers.

Horno de Alcedo – 722,38€/m2

Castellar-Oliveral – 953,09€/m2

Pinedo – 1.267,74€/m2

El Saler – 1.653,81€/m2

El Palmar – 1.507,08€/m2

El Perellonet – 1.431,22€/m2

La Torre – 754,87€/m2

Faitanar – 966,12€/m2

Pour tout achat d’appartement ou de maison à Valencia, contactez-nous ! 

Source : En Naranja, Valencia Bonita, Las provincias, Barcelo, Valencia for 91 days, Rimontgo

 

 

 

 

On en discute ?

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.