La location touristique et long terme en Espagne

picto agence immobilière valence

De nombreux investisseurs s’interrogent sur les avantages que génèrent la location touristique et la location à moyen et long terme, en Espagne.

Quel type de location sera le plus rentable ? Quelles règles sont applicables ? Comment calculer la rentabilité ?

Vous trouverez dans cette page une analyse complète rédigée par nos conseillers immobiliers grâce à une expérience de plusieurs centaines d’opérations d’achat-vente.

La location touristique en Espagne

De manière générale, les licences d’appartements touristiques en Espagne sont de plus en plus compliquées à obtenir. En effet, l’état espagnol protège et réglemente les locations touristiques en instaurant diverses restrictions. Ces dernières concernent notamment : 

  • La zone géographique ;
  • L’étage de l’immeuble ;
  • Le nombre de nuitées ;
  • La règlementation du syndic de copropriété.

Toutes les réglementations misent en place sont surtout valables dans les grandes villes, telles que Barcelone, Madrid, Valence, Málaga ou encore Séville. Les premières villes espagnoles sont certes les plus touchées mais ce phénomène est en train de s’étendre petit à petit à toutes les villes d’Espagne. Par ailleurs, Airbnb ainsi que toutes les plateformes de location touristique ont l’obligation de transmettre au services fiscaux espagnols, les opérations effectuées.

Depuis la réforme sur la propriété, la Ley de Propriedad Horizontal, de mars 2019, une restriction vient s’ajouter à la location touristique. Désormais, les propriétaires d’un immeuble pourront s’opposer ou restreindre les baux touristiques, si les trois cinquièmes le décident. 

Consulter notre article sur la location touristique à Minorque.

Notre avis : si vous projetez de faire de la location touristique, de type Airbnb, concentrez-vous sur les petites villes de provinces. Veillez cependant à rester dans la légalité en déclarant vos impôts et en vous renseignant s’il est nécessaire d’obtenir une licence touristique dans la ville sélectionnée.

La location à moyen et long terme en Espagne

En revanche, si vous vous orientez davantage sur de la location à long terme, sachez que l’on obtient d’excellentes rentabilités en Espagne. 
Notre agence immobilière de Valencia a récemment vendu un appartement de 57 (premier étage sans ascenseur) pour 47.000€.
L’appartement a été loué en une matinée pour 500€ mensuels.

Calculons sa rentabilité brute  : 

  • 500 * 12 = 6.000 euros de loyer à l’année 
  • 6.000 / 47.000 = 12,8% de rentabilité brute

Une autre option possible est celle de la location à moyen terme concernant les biens loués plus de 30 jours. Des plateformes comme Spotahome permettent de trouver un juste milieu entre location long terme et court terme, avec des locations (souvent pour étudiants étrangers) de quelques mois. 

La rotation est certes plus importante que pour une location long terme, mais la rentabilité est meilleure. C’est logique, plus la rotation est importante, plus la rentabilité est élevée.


Notre avis : C’est une des meilleures solutions pour maximiser sa rentabilité sans avoir forcément besoin d’une licence contraignante et compliquée à obtenir.


Consultez cet article en cliquant ici, pour en savoir plus sur les nouvelles règles applicables à la location en Espagne depuis le décret-loi de 2018.

Vous souhaitez investir à Valence, à Minorque, à Malaga ou encore à Barcelone dans le but d’une location touristique ou à long terme ? Contactez nos experts en immobilier pour échanger sur votre projet !

Des questions ?

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.