La sécurité sociale en Espagne

picto agence immobilière valence

La sécurité sociale espagnole a un mécanisme de prévoyance collective similaire à la France. En contrepartie de cotisations, vous bénéficiez d’une protection du pays contre certains risques (maladie, vieillesse, chômage, invalidité, accidents du travail…). Mais alors quel est l’état du système de santé en Espagne ? Quel sera mon statut (expatrié, étudiant, retraité, PVTiste, détaché) ? Quels sont mes besoins ? Voici quelques explications globales pour faciliter votre installation.

Comment fonctionne la protection sociale en Espagne ?

En devenant expatrié, on perd ses droits à l’Assurance Maladie française et on relève en principe du régime de Sécurité sociale du pays où l’on travaille. En devenant résident espagnol, vous vous appuierez sur le régime de protection sociale locale.


Astuce pratique :
En adhérant à la Caisse des Français de l’Etranger, vous pourrez continuer à profiter de la Sécurité sociale Française, sans aucun délai de carence ou trimestre perdu pour votre retraite.

Comme en France, il y a deux types de régimes : un pour les salariés et un autre pour les indépendants (autónomos). Ils sont tous deux financés par les cotisations sociales et les pouvoirs publics. L’avantage en Espagne, c’est que le montant des cotisations est inférieur à celui appliqué en France. Les taux de cotisations sont calculés à partir de l’assiette de cotisations dont le montant est actualisé chaque année.

Pour ceux qui sont à leur compte, ils peuvent choisir les postes de cotisation ainsi que leur base, à condition qu’elle entre dans l’assiette minimum, et le plafond maximum, définis chaque année.

La sécurité sociale en Espagne

S’inscrire à la sécurité sociale espagnole

Pour vous inscrire à la sécurité sociale espagnole (Seguridad social), vous devez être en possession de votre NIE (Numéro d’identification des étrangers). Pour être affilié au régime de sécurité sociale, vous devez :

  • Résider en Espagne et,
  • Cotiser en Espagne.

Si vous cotisez dans un autre pays, vous ne pourrez pas bénéficier du système de santé espagnol (sauf cas d’extrême urgence mettant en péril votre pronostic vital). Cependant, si vous résidez temporairement en Espagne, que vous êtes titulaire d’une Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM), et que vous cotisez dans un pays membre de l’Union européenne, vous aurez droit à la sécurité sociale espagnole sans aucune avance de frais. La durée de validité de cette carte nominative est de 2 ans. Chaque personne doit avoir la sienne, y compris les enfants de moins de 16 ans. Vous pouvez en faire la demande sur ameli.fr.

Ensuite, rendez-vous dans une agence de la Sécurité sociale en Espagne pour demander votre inscription. La liste des bureaux est accessible sur ce lien : http://www.seg-social.es/wps/portal/wss/internet/OficinaSeguridadSocial.

Si vous parlez l’espagnol, un service d’accueil téléphonique est à votre disposition au +34 901 50 20 50.

Sur place, on vous fera remplir un formulaire et vous devrez le remettre à un(e) agent accompagné de votre NIE (original et photocopie), et de votre Carte d’Identité Nationale ou passeport en cours de validité (original et photocopie). Cette personne vous délivrera alors un document sur lequel apparaît votre numéro d’affilié à la sécurité sociale Espagnole.


Astuce pratique :
présentez-vous à la première heure de la matinée pour éviter d’attendre trop longtemps.

Votre numéro d’affilié à la sécurité sociale ne vous donne pas d’emblée droit aux soins. Une fois que vous l’avez, vous devrez vous rendre dans le Centre de santé le plus proche de chez vous. Trouvez-le en faisant une recherche sur internet : centros de salud + votre ville ou Province.

Les documents à fournir sont votre NIE (original et photocopie), votre Carte d’identité nationale ou passeport en cours de validité (original et photocopie), votre numéro d’affilié à la sécurité sociale Espagnole, et votre attestation de recensement empadronamiento. La carte d’assurance-maladie (Tarjeta Sanitaria ou SIP) vous sera alors envoyée dans les semaines qui suivent.

L’assurance-maladie en Espagne pour les expatriés français

En Espagne, comme en France, le niveau de garanties de la sécurité sociale est basique. C’est pourquoi, chez J’achète en Espagne, nous recommandons à nos clients francophones, de souscrire à une assurance santé internationale. La liste est longue et le mieux pour faire votre choix, c’est de comparer. 

Lisez bien les modalités d’exclusion, les garanties, le montant des franchises, les plafonds, la durée du contrat… 

Maintenant que vous savez comment fonctionne l’assurance-maladie en Espagne, il va vous falloir un logement, n’est-ce pas ? Cela tombe bien, nous sommes un réseau d’agences immobilières francophones en Espagne. Nos experts se chargent d’accompagner chaque année une centaine de clients. Pourquoi pas vous ?

D'autres questions sur la sécurité sociale ?

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.