Le mètre carré espagnol : une méthode de calcul particulière

Le mètre carré espagnol : une méthode de calcul particulière

Pour éviter les mauvaises surprises, découvrez comment est calculé le mètre carré espagnol.

 

Mètre carré espagnol et français : gare aux différences !

La superficie du logement fait partie de vos critères pour votre futur achat immobilier en Espagne ? Attention ! Le calcul des mètres carrés en Espagne diffère de celui effectué pour les logements situés en France. Une déconvenue qui est souvent rencontrée par les Français lors de leurs premières visites, au mieux, ou après l’achat de leur logement, dans le pire des cas. Pour éviter ces situations, J’achète en Espagne vous explique les différences entre le mètre carré espagnol et français.

 

Les mètres carrés en Espagne : une méthode de calcul particulière

Aller visiter une maison ou un appartement d’une superficie insuffisante est une perte de temps. C’est la raison pour laquelle beaucoup de Français sont agacés lors de leurs premières visites : les biens présentés ne semblent pas correspondre avec la superficie annoncée par l’agence immobilière. En réalité, il n’y a généralement aucune tromperie : les mètres carrés espagnols sont plus petits que les mètres carrés français.

 

Calcul des mètres carrés en France

La différence entre mètre carré français et espagnol est due à la méthode de calcul. Dans la plupart des pays, la superficie d’un logement indiqué sur une annonce correspond à la surface habitable. C’est notamment le cas de la France. Sont alors comptabilisés les mètres carrés de la façon suivante :

  • Les surfaces dont la hauteur sous plafond permet de se tenir debout (au minimum 1m80) sont additionnées ;
  • Les épaisseurs de murs, marches, escaliers et embrasures de portes sont soustraites ;
  • Les surfaces de zones considérées comme non-habitables ne doivent pas être ajoutées (balcon, cave, garage, parking, véranda…).

Une autre méthode de calcul fréquemment utilisée est la surface utile. Il s’agit de la surface habitable à laquelle sont ajoutées la moitié de certaines surfaces supplémentaires qui ont précédemment été exclues (balcon, loggia, combles…).

 

Calcul des mètres carrés en Espagne

Pour éviter les pièges, bien comprendre comment sont comptabilisés les mètres carrés espagnols est un préalable indispensable à toute recherche immobilière. En effet, les agences immobilières précisent une superficie dite superficie construida, ou superficie construite. La méthode de calcul diffère fortement de celle de la superficie des logements en France :

  • Est comptabilisée l’ensemble de la surface du logement, murs et cloisons compris;
  • À laquelle est ajouté le prorata des superficies des parties communes (couloir, cage d’escalier…) en fonction de la surface du logement en lui-même ;
  • Enfin, certaines surfaces sont considérées comme habitables et doivent également être ajoutées. C’est par exemple le cas d’un balcon.

 

Exemple de calcul de métrage de la superficie d’un logement en Espagne

Un appartement est situé en copropriété avec deux autres appartements.
Chacun a une superficie totale (murs, cloisons et balcons) compris de 50 m².
La superficie totale des trois logements est donc de 150 m².
Les communs représentent 15 m² (couloir et hall d’entrée).
La superficie construite de cet appartement est de : 50 m² + (15 m² / 3) = 55 m².
En Espagne, ce logement mesure donc 55 m², tandis qu’en France, il mesurerait moins de 50 m².

Au vu des différences de mode de calcul, il n’est pas rare de constater des différences de l’ordre de dizaines de mètres carrés. Il est donc absolument nécessaire de s’intéresser en détail à la superficie réelle du bien eu égard à l’usage et au mode de vie des futurs propriétaires. Prenez contact avec J’achète en Espagne et profitez des connaissances de nos équipes sur le marché de l’immobilier en Espagne.

 

Par | 2019-07-09T10:54:02+02:00 juillet 9th, 2019|Non classé|